Éditions Coups de tête

  • Un monstre est capturé en Asie. S'agit t-il d'un mutant ou d'une créature dont on n'a encore jamais soupçonné l'existence? Une équipe de scientifiques de Toronto demande à ce qu'on lui expédie la chose, pour en déterminer l'origine, mais le cargo qui la transporte frappe un haut-fond en face de Trois-Rivières. La cage de plexiverre craque et le monstre s'enfuit. Trois-Rivières est assiégée. Victor, un jeune professeur, et son coloc Julien tentent d'échapper au fléau, mais les hommes et les femmes dont le monstre s'abreuve deviennent eux-aussi des monstres assoiffés de sang. Même le voisin Raoul, pourtant si cool... Pendant que la ville est sous le coup de cet assaut, le Protocole Reston est appliqué : tous les moyens de communication sont coupés : téléphone, radio, internet, télévision... et on refuse l'entrée au journalistes à l'intérieur du périmètre. Des luttes de pouvoir se jouent, dont les règles échappent aux dirigeants eux-mêmes. Parce que personne ne doit savoir. Personne. Jamais. Le protocole Reston, un roman d'action qui file à un train d'enfer.

  • Deux couples, deux époques, une seule malédiction : le serrurier. Ils sont liés par les clés et les serrures du désir et de l'amour : Vincent et Rachel qui habitent le manoir Da Silva de Trois-Rivières en 2010 et Fernando et Emilia qui eux, sont à la forge de Caprotti à Firenze en 1706. Ils devront tenter de contrôler leurs pulsions pour que leur quête de sexe et d'amour ne les mènent pas à leur perte. Qui plus est, il leur faudra, d'une part, contrer la magie de la puissante famille Médicis, et d'autre part, ne pas se laisser sombrer par une malédiction qui les dépasse et qu'ils ne comprennent pas. Mathieu Fortin, âgé d'à peine trente ans, travaille auprès des enfants et des adolescents depuis maintenant sept ans. Grand amateur de littérature éclatée, passionné du fantastique sous toutes ses formes, victime d'une imagination débordante, il signe des récits percutants, carburant aux émotions fortes et à l'action. Le Serrurier est son deuxième titre chez Coups de tête, après Le Protocole Reston, en 2009, lequel est en nomination au Prix Aurora 2010 de l'Association canadienne de la science-fiction et du fantastique.

  • Fasciola n'a pas le droit d'exister. Un enfant par famille, c'est tout. Sa mère, Sarah, a caché sa fille jusqu'à ce que des voisines jalouses menacent de la dénoncer. La frêle Fasciola, ignare du monde et de la méchanceté des hommes, s'enfuit et se rend à Cité-Sur-Mer, la ville flottante et houleuse où les morts engraissent les poissons qui eux engraissent les pélicans qui eux engraissent...
    Là- bas, il y a des chambres qu'on loue à l'heure et il y a les hommes du docteur. Il y a Mitri, Bylie, Sweet et le vieux O'Bomsawin. Là-bas, il y des survivants, chacun à leur manière... À Cité-Sur-Mer, il y a le mouvement squat et les appartements de riches. À Cité-Sur-Mer, il y a la mort qui rode...

  • Philippe revient d'un long voyage en Europe où il est parti oublier une rupture douloureuse et aussi échapper à la mort de son père. Il constate que son quartier a bien changé : des gothiques armés arpentent les ruelles, d'étranges hommes occupent l'église catholique abandonnée et ce avec, semble-t-il, l'aval de la police. Avec son ami Vlad, un rescapé de la guerre des Balkans, Philippe se retrouve au coeur d'une conspiration sataniste. Des chèvres seront sacrifiées, des hommes tenteront de faire renaître d'anciens dieux disparus, et tant Philippe que Vlad risqueront leur vie pour empêcher les conspirateurs de mener à bien leur projet. Ils ne savent pas encore que c'est l'enfer qui les attend.
    David Bergeron signe ici un premier roman écrit de main de maître, dans lequel il nous tient, haletant, les fesses sur le bout de notre chaise.

  • Michel Vézina replonge sa plume dans l'encre de La Série Élise. Ça démarre à Blanc-Sablon, exactement là où, à la fin d'Élise, il avait laissé ses personnages. Jappy et Élise squattent toujours le village fermé. Et non seulement y mènent-ils leurs affaires illicites, mais en se mettant en lien avec d'autres villages squattés, ils créent autant de Zones autonomes temporaires - concept emprunté à TAZ, d'Hakim Bey, dont Zones 5 est truffé d'extraits. Pour subvenir à leurs besoins, les résistants abordent cargos, pétroliers et paquebots dans l'Estuaire et le Golfe du Saint-Laurent. Ils créent ainsi une économie de la marge. Un nouvel âge d'or de la piraterie est-il né?
    La série Élise, une saga à plusieurs mains (Élise, de Michel Vézina, Luna Park de Laurent Chabin et La phalange des avalanches de Benoit Bouthillette), une épopée politique et sociale de la littérature d'anticipation.

  • Alors que le Labrador est en flammes, que la planète entière est secouée par des attaques boursières terroristes et que Luna Park, la prison de l'enfer, vomit ses prisonniers lâchés comme une horde de fauves affamés, Élise et Jappy se retrouvent sur la Lune après le désastre et comprennent enfin dans quel piège ils sont tombés.
    Les rebelles, les combattants libertaires et les réfractaires ont une fois de plus été manipulés, la Lyonnaise des Eaux renaît de ses cendres et consolide son empire, le néolibéralisme triomphe sans retenue.
    Même Shade, la narratrice de cette histoire, une tueuse impitoyable, survivante de la mise à sac de l'Afrique par les compagnies minières canadiennes, ne pourra que s'avouer vaincue face à l'impossibilité de changer le monde.
    La vengeance est peut-être un plat qui se mange froid, mais il se mijote dans le sang chaud, le sperme tiède et les larmes brûlantes...
    Après Élise, Luna Park, La phalange des avalanches et Zones 5, Park extension est le numéro cinq de La série Élise.

  • COMMENT APPELER ET CHASSER L'ORIGNAL A REÇU LA MENTION SPÉCIALE DU PRIX JACQUES BROSSARD 2011 POUR SOULIGNER : "la vive impression produite par le roman Comment appeler et chasser l'orignal des Éditions Coups de tête. Le talent de l'auteur et la maîtrise

empty