Animaux

  • 30 millions d'amis, par Anny Duperey.Un gorille qui sauve un enfant, des fourmis qui ne laissent pas tomber leurs blessés, un chat qui accompagne des malades dans leurs derniers moments, des vaches qui se lient d'amitié, des chiens qui portent secours à leur maître... Empathie, entraide, amitié, compassion, coopération, il y a peu de temps, ces mots n'étaient réservés qu'aux seuls humains.
    Aujourd'hui, l'idée que les animaux sont des machines mues par leur instinct a fait son temps. La science reconnaît que les bêtes agissent individuellement selon des sentiments qui leur sont propres, et que la loi de la jungle n'est pas celle du plus fort, mais, plus souvent qu'on ne le croit, celle de la main - patte - tendue.
    La comédienne et romancière Anny Duperey et le journaliste spécialiste des animaux Jean-Philippe Noël (qui collabore notamment à France Inter,
    Science et vie,
    30 millions d'amis) ont réuni plus de 70 belles histoires. Choisies aussi bien dans la littérature scientifique que dans notre quotidien, elles dévoilent que les animaux ont de grandes leçons d'humanité à nous offrir...

  • Abeilles

    Martine Regert

    Abeilles. Une histoire intime avec l'humanitéL'abeille nous fascine. Et ce n'est pas sans raisons ! L'abeille, or vif bruissant de merveilles, " si fine et si mortelle ", est le seul insecte à entretenir des liens si féconds et intimes avec l'humanité. Les hommes exploitent les produits de la ruche de façon récurrente dès le début du Néolithique. Produisant le nectar des dieux, l'abeille est dotée d'une énergie symbolique positive dans tout l'Occident. Et elle occupe une place essentielle dans les écosystèmes. Par son butinage irremplaçable, elle pollinise et permet la reproduction d'un grand nombre de plantes à fleurs, assurant l'essentiel de la production alimentaire de la planète. Or, aujourd'hui, une énorme menace plane sur la ruche. Victimes de maladies, de parasites, de prédateurs, du changement global... les populations sont décimées. Les causes sont multiples, mais les bouleversements de l'environnement, avec le développement de l'agriculture intensive et l'utilisation massive de pesticides, sont les principaux responsables de ce désastre. Nous redoutons plus que jamais la possible disparition des abeilles. Cet ouvrage collectif, rédigé par des chercheurs du CNRS, de l'Inra et des universitaires, nous dévoile le monde fascinant des abeilles - ce qu'elles ont, ce qu'elles sont et ce qu'elles font -, décrypte les liens qu'elles entretiennent avec la nature et l'humanité, et les dangers qui les guettent et qui nous menacent. Un ouvrage collectif sous la direction de Martine Regert. Avec David Biron, Jean-Marc Bonmatin, Dorothée Dussy, Lionel Garnery, Martin Giurfa, Delphine Jullien, Arnaud Zucker.

  • Le trafic des animaux est devenu en quelques années l´une des activités criminelles les plus importantes après celles des armes et de la drogue. Il est évaluéà vingt-cinq milliards d´euros, mais quatre fois plus si la valeur des ingrédients tirés de ces animaux est prise en compte : les os de tigre, la bile d´ours, les ailerons de requins, les défenses d´éléphants, les cornes de rhinocéros, mais aussi les viandes de gorilles, de chimpanzés, de pangolins, de baleines, de dauphins...



    Désormais « géré» par les grandes mafias du monde, en Asie, au Japon, en Italie, en Amérique du Nord et Amérique centrale, ce trafic s´est largement amplifié en 2010 et au cours des premiers mois de 2011. Celles-ci ont investi ce secteur peu surveillé, diffus, très rémunérateur et rarement sanctionné et cette activité est désormais démultipliée par les ventes sur internet.



    Les braconniers ne sont plus les paysans affamés d´autrefois, mais de véritables guerriers, équipés d´hélicoptères, de fusils à infra rouge, de systèmes GPS, et de plus en plus intégrés dans des réseaux de professionnels du crime.



    Dans son enquête à travers le monde, Louis Bériot nous fait découvrir, au cours de l´année 2010, année du Tigre pour les Chinois, l´ampleur de ce trafic, son développement, les nations impliquées et leur impuissance à le combattre. Il révèle aussi le courageux combat de centaines d´ONG pour tenter de le contrer, parfois au péril de la vie de leurs militants.



    Tous les pays sont responsables, à commencer par la Chine, épicentre de tous les trafics, suivie de près par l´Asie et l´Amérique du Nord, au nombre des plus vastes marchés dans le monde.
    Une enquête détaillée, précise, et inquiétante. Selon l´auteur, cette razzia sur la faune menace non seulement des milliers d´espèces, mais aussi les grands équilibres naturels et au bout de la chaîne, l´Homme.



    Ce livre est aussi un réquisitoire sur le comportement humain à l´égard de la vie.

empty