Musique

  • Dictionnaire amoureux de Chopin Nouv.

    " On grandit sous le regard de Bach, on est heureux près de Mozart, mais on pleure d'extase avec Chopin. " Ainsi commence le Dictionnaireamoureux de Chopin d'Olivier Bellamy qui est un " gai savoir " sur l'un des grands musiciens les plus populaires.De A comme Aéroport (musique d') à Z comme Zelazowa Wola, Olivier Bellamy remonte le temps, de l'époque moderne au charme mystérieux des origines et de l'intime.
    L'auteur part à la recherche du vrai Chopin dans toutes les directions. D'où vient l'universalité de son langage ? Quelle influence a eu George Sand sur son oeuvre ? Aimait-il jouer en public ? Quels étaient ses plus proches amis ? Ses élèves préférés ? Ses pianos favoris ? Ses maîtres adorés ? Quels sont les écrivains et les peintres qui l'ont saisi le mieux ? Quels sont les compositeurs qu'il a influencés ? Qu'est-ce que le fameux rubato ? De quoi véritablement est-il mort ? Comment composait-il ?
    Le livre analyse avec clarté les plus grands chefs-d'oeuvre sans négliger les perles méconnues. Il fait le point sur ses meilleurs interprètes avec subjectivité et passion.
    Il ne fait pas l'impasse sur des sujets comme l'homosexualité ou son rapport avec les juifs. Il recense aussi ses voyages, ses logements à Paris, les monuments construits à sa gloire, les détournements de son oeuvre au cinéma, dans la chanson, le jazz et même le rap, qui vont du meilleur au pire.
    Jusqu'à son goût pour le chocolat et les bouquets de violette.
    Au bout du compte, un ouvrage réellement a-mou-reux.

  • Indochine Nouv.

    Quarante ans se sont écoulés depuis le premier concert d'Indochine au Rose Bonbon. Ce 29 septembre 1981, les quatre membres fondateurs, tout juste sortis de l'adolescence, jouaient devant une salle de 200 personnes électrisées.

    Aujourd'hui, le groupe de rock préféré des français parvient à rassembler quatre générations de fans lors de concerts à la scénographie magistrale dans une incroyable communion. Loin de toute nostalgie, il a toujours su se renouveler, et s'inscrire avec force dans la modernité, traitant de sujets de société bien avant qu'ils ne deviennent en vogue, s'affranchissant des modes, pour puiser ses inspirations à de multiples sources, littéraires, picturales, sociétales ou cinématographiques.

    Est-ce pour cette raison qu'Indochine parle à tant de monde ? Rafaelle Hirsch-Doran, en épluchant les nombreuses archives personnelles confiées par Nicola Sirkis, donne des éléments de réponse. Ainsi, sont reproduits pour la première fois des extraits de journaux intimes, photos privées, premières maquettes, brouillons de chansons, feuilles d'enregistrement, photos des costumes de scène, croquis. Elle a aussi interviewé tous ceux qui ont écrit ou ont participé à l'histoire d'Indochine, de la mère de Nicola Sirkis, qui n'avait jamais parlé, à Chloé Delaume, de Xavier Dolan à Erwin Olaf, des ingénieurs du son aux membres du groupe, de Lou Sirkis à Christine and the Queens et surtout, Nicola Sirkis lui-même, qui se livre ici comme rarement.

    En renfermant ce livre global, qui explore les nombreuses facettes d'un groupe que tout le monde croit connaître mais qui échappe aux canons habituels de la musique populaire, on traverse également quarante ans d'histoire française. Et tout au long de ce voyage, on retrouve un seul crédo : la liberté.

    Nicola Sirkis est le chanteur, compositeur, fondateur d'Indochine. Rafaëlle Hirsch-Doran est journaliste et sa rencontre avec Indochine à l'âge de 11 ans a été un choc. Elle est également réalisatrice de documentaires.

  • Le petit didier Nouv.

    Le petit didier

    Joeystarr

    Enfant, il s'appelait Didier Morville. Il est devenu JoeyStarr.
    " J'ai l'impression d'avoir un soleil dans le ventre, mais il ne peut sortir. "Le petit Didier Morville grandit dans la cité Allende à Saint-Denis auprès d'un père autoritaire et mutique. Livré à lui-même, l'enfant observe le monde qui se transforme sous ses yeux et qui l'entoure. Avec les gamins de la cité, il joue, trompe l'ennui, dissimule ses escapades à son père. Sur une bicyclette volée ou dans les cages d'un terrain de foot, il fuit le triste quotidien et goûte à la liberté. En même temps, il continue de se retirer dans sa tanière, discret, caché. Des vents contraires l'animent, le menant parfois là où il ne voudrait pas aller...Dans ce récit lucide et attachant de son enfance aux contours mouvants, en remontant aux origines, JoeyStarr révèle ce qui a construit son ardente personnalité.

  • Brassens a 100 ans Nouv.

    Brassens a 100 ans

    Sophie Delassein

    • Seghers
    • 28 Octobre 2021

    Le 22 octobre 2021, Brassens aurait eu 100 ans :un siècle de liberté, d'humour et de générosité,ça se fête.Brassens n'est pas seulement l'une des figures les plus influentes, les plus mythiques de la chanson française, il est l'un des membres de notre famille : c'est notre tonton Georges. Plusieurs générations d'auteurs, de compositeurs et d'interprètes ont grandi à l'ombre de sa moustache et de sa pipe. Tous savent que, derrière le personnage à la voix rocailleuse, derrière la pompe de sa guitare et la verdeur de son verbe, il est une intarissable source d'inspiration. Certains gardent en tête ce qu'ils doivent à son irrévérence, à son combat joyeux contre les conventions ; certains restent charmés par le poète de Sète, éternel amoureux des femmes ; certains célèbrent le copain d'abord, le bon vivant resté simple, fidèle, malgré les trompettes de la renommée. Tous sont prêts aujourd'hui à lui rendre hommage, en mots et en images. C'est le projet de cet album
    Brassens a 100 ans : donner la parole aux enfants et aux petits-enfants de Georges et faire vivre, encore, à travers leur voix, leur regard, ce géant de la chanson.

  • Il y a une quinzaine d'années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l'eau n'est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu'on lui annonce qu'il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l'usage de ses jambes après une année de rééducation. Quand il se lance dans une carrière d'auteur-chanteur-slameur, en 2003, c'est en référence aux séquelles de cet accident - mais aussi à sa grande taille (1,94 m) - qu'il prend le nom de scène de Grand Corps Malade.
    On connaît l'immense succès qui suit : trois albums plébiscités par le public et la critique, une distinction de Chevalier des Arts et des Lettres, qui récompense la qualité de sa plume, toujours subtile et surprenante. Dans ses chansons pleines de justesse, telles " À l'école de la vie ", " Roméo kiffe Juliette ", " Éducation nationale ", ou encore " Rachid Taxi ", l'artiste soulève le voile d'une réalité sociale et politique singulière. Chaque année, certains de ses textes sont proposés au baccalauréat de français.
    Dans son livre, où il se fait pour la première fois auteur d'un récit en prose, il raconte, avec humour, dérision et beaucoup d'émotion, les douze mois passés en centre de rééducation et relate les aventures tragiques mais aussi cocasses vécues par lui et ses colocataires d'infortune.

  • Anthologie Jim Morrison Nouv.

    La Célébration du Lézard
    Des lions dans la rue, errants
    Des chiens en chaleur, enragés, écumants
    Un animal en cage au coeur de la ville
    Le cadavre de sa mère
    Pourrissant sur le sol d'été.
    Il a fui la cité.
    Il est allé vers le sud et a traversé la frontière
    Laissant le chaos et le désordre
    Bien loin derrière.
    Un matin, il s'est réveillé dans un hôtel vert
    À ses côtés, une étrange créature gémissante
    La sueur suinte de sa peau luisante.
    Tout le monde est là ?
    La cérémonie va commencer.

  • " Ne m'enterrez pas encore.Je ne suis pas mort...Je dors ! "C'est Michel Sardou, reprenant l'un de ses grands succès, qui nous l'assure. On pensait que le chanteur avait tout raconté dans Et qu'on n'en parle plus, sa première autobiographie. Erreur ! Cette fois, c'est juré, il n'occultera rien. " J'ai promis la vérité, toute la vérité, je vais m'y tenir ! "
    À travers des dialogues fictifs savoureux avec sa mère, Michel Sardou revient sur les grands moments de sa vie, ses premiers amours, la mort de son père, ses rencontres avec Johnny Hallyday, Barbara, Michel Fugain, Eddy Mitchell..., ses fils à qui il a transmis son âme d'artiste, sa passion pour le théâtre.
    Avec sa verve et son franc-parler habituels, il jette aussi un regard sans concession sur la société actuelle.
    Les confessions passionnantes d'une des personnalités préférées des français.

  • GOLDMAN, PERSONALITÉ PRÉFÉRÉE DES FRANÇAIS" Il suffira d'un signe ", " Quand la musique est bonne ", " Comme toi ", " Au bout de mes rêves ", " Envole-moi ", " Encore un matin ", " Je marche seul ", " Je te donne ", " Làbas", " Puisque tu pars ", " Sache que je ", " On ira ", " Quand tu danses ", " 4 mots sur un piano "... : on ne compte plus les tubes de Jean-Jacques Goldman.
    Alors qu'il célèbre ses 70 ans en octobre et ses 40 ans de carrière en septembre 2021, Éric Jean-Jean dévoile les secrets de création de l'oeuvre de la personnalité préférée des Français et propose de découvrir, à l'aide de nombreuses anecdotes, l'histoire des chansons de Jean-Jacques Goldman. Goldman a vendu plus de 30 millions de disques dans sa carrière.
    En 2020, un sondage réalisé par l'institut YouGov le place en premère position du classement des artistes préférés des Français.

  • " En tant que membre des très publicissimes Beatles mes disques peuvent à certains d'entre vous sembler plus drôles que ce livre, mais en ce qui me concerne ce chapelet de courts récifs est la partie de rire la plus délictieuse que j'aie jamais tordue. "En flagrant délire, John Lennon
    Le talent pour les mots de John Lennon a largement contribué au charme des Beatles. Et il ne s'est pas manifesté uniquement en chansons : en témoigne En flagrant délire, paru en 1964. Depuis son enfance à Liverpool, Lennon avait toujours eu la manie de griffonner - des poèmes, des saynètes, des parodies. Quand, en pleine beatlemania, un éditeur lui proposa de réunir ses écrits en un volume, il se mit à y travailler comme il ne l'avait pas fait depuis l'Art College pour proposer trente et un textes illustrés. Pastiches d'auteurs célèbres (de Stevenson à Enid Blyton), fantaisies absurdes, jeux de mots et autres explorations linguistiques inspirées des pratiques surréalistes... Le résultat est un exemple très personnel de virtuosité littéraire dans lequel s'incarne l'humour de Lennon, parfois noir et grinçant, parfois léger, toujours décalé." Une concision foisonnante se retrouve un peu partout dans ce drôle de livre. Le tout illustré par des dessins de Lennon évoquant un Sempé qui aurait gobé un acide format A4 devant Les Shadoks. " David Caviglioli, L'Obs

  • Brassens l'enchanteur

    Bernard Lonjon

    L'un des meilleurs connaisseurs de l'oeuvre du poète, Bernard Lonjon, reconstitue la vie de Georges Brassens année après année, livrant nombre d'informations édites.
    Georges Brassens n'est pas mort le 29 octobre 1981. Certes, il repose auprès des siens, à l'ombre d'un pin-parasol, avec vue sur l'étang de Thau. Mais son esprit est ailleurs, au coeur de ceux qui l'aiment et le fredonnent.
    Ayant eu accès à ses agendas, Bernard Lonjon a choisi de reconstituer une vie complète en détaillant année par année, mois par mois, jour par jour, la vie et l'oeuvre du troubadour sétois : enregistrements, spectacles, rencontres, voyages, interviews, loisirs, accueil critique... Il dévoile le contenu d'une bibliothèque Brassens gardée secrète, incluant certaines correspondances jamais publiées.
    Ces éphémérides, sans équivalent dans la brassensologie, donnent ainsi à voir, étroitement imbriquées, vie publique et vie privée du " polisson de la chanson ".

  • 60 ans sur scène !Préfacé par Sylvie Vartan, le livre qui raconte son incroyable destin.Sylvie Vartan a huit ans lorsque sa famille fuit la Bulgarie pour échapper au communisme. Elle comprend, presque trop tôt, que la liberté se gagne. Première fille à chanter du rock dans les années 1960, elle devient avec Johnny Hallyday le fer de lance d'une jeunesse explosive.
    Sa route est pavée de drames, de coups du sort qu'elle surmonte à chaque fois comme une guerrière, remontant sans cesse sur scène et devenant un modèle pour des générations de femmes.
    Avec cet ouvrage qui fourmille d'anecdotes et offre un formidable album photo, Christian et Éric Cazalot s'attachent à la vie de l'artiste autant qu'à celle de la femme.
    " Lorsqu'ils m'ont persuadée que ma vie, d'emblée marquée par un destin aussi fort que violent, pourrait donner lieu à un véritable "roman"
    , je leur ai répondu : "Eh bien, allez-y, écrivez le !", raconte Sylvie Vartan. Aujourd'hui le voici, c'est l'histoire de ma vie ! "

  • Mes plus belles chances Nouv.

    Le clin d'oeil d'un homme qui est allé au bout de ses rêves et qui, devenu un artiste accompli, revient sur sa carrière avec une lumineuse nostalgie.
    Au milieu des années 1980, le succès de la chanson " Je te donne " révèle, outre celui de Jean-Jacques Goldman, le talent prometteur d'un jeune guitariste : Michael Jones. Dix ans plus tard, le Franco-Gallois est devenu l'un des artistes favoris de la scène française. Il participe aux plus belles aventures musicales, dont celle du légendaire trio Fredericks Goldman Jones, livrant des titres incontournables - " À nos actes manqués ", " Né en 17 à Leidenstadt " - qui font souffler un vent de nouveauté sur les chaînes de radio. Aujourd'hui, alors qu'il continue de jouer, chanter, partager, Michael Jones prend pour la première fois la plume et nous offre un récit spontané et plein d'humour qui dévoile les détours et péripéties insoupçonnés d'un parcours pas comme les autres. De son attachement au pays de Galles, où les enfants déchiffrent leurs premières partitions à l'école en même temps qu'ils apprennent à lire, à ses diverses collaborations - Johnny Hallyday, Florent Pagny, Joe Cocker... - en passant par Les Enfoirés, dont il est l'un des piliers, le guitariste et chanteur aux lunettes teintées raconte quatre décennies de souvenirs en musique.

  • Iggy Pop a déclaré un jour, à propos des femmes : " Aussi intimes qu'on puisse devenir, je les laisserai toujours tomber. C'est de là que vient ma musique. " Cette férocité masculine, cette répulsion vis-à-vis du féminin, c'est le rock'n'roll à son paroxysme. Que l'on songe aux hymnes machistes des Rolling Stones, au punk et sa glorification de l'abject, ou au culte que Can et Brian Eno vouent à la Terre Mère, la rébellion rock masculine s'est souvent ancrée dans un imaginaire où les femmes étaient sinon absentes, du moins allégoriques ou reléguées à l'arrière-plan.
    Sex revolts est le premier ouvrage à faire l'analyse des multiples " misogynies rebelles ". Depuis les premiers rockeurs jusqu'au gangsta rap, en passant par le jazz, le psychédélique, le glam et le postpunk, il dresse un impressionnant panorama de la culture et des artistes rock dans leurs relations au " féminin ". Parallèlement aux généalogies d'une contre-culture qui, depuis les années 1960, s'est attachée à déconstruire certaines formes de masculinité tout en demeurant profondément misogyne,
    Sex revolts retrace aussi l'histoire de la rébellion des femmes dans le rock ; celle de musiciennes qui, telles Patti Smith, Siouxsie Sioux ou Courtney Love, ont dû composer avec cet héritage majoritairement masculin pour créer leur propre répertoire et libérer leur propre énergie.

  • Johnny

    Jean-François Chenut


    " Les gens m'appellent l'idole des jeunes "

    5 décembre 2017, Johnny Hallyday, l'idole, le rocker, la star nous quitte soudainement...
    Il a donné sa vie à la scène, une vie sans pauses et sans concessions. Le chanteur a inspiré plusieurs générations d'artistes et a touché les Français pendant ses 60 ans de carrière !
    Découvrez ou redécouvrez la vie de ce monument de la chanson française, l'histoire de ses tubes, ses scènes marquantes, mais aussi ses échecs...

  • Une approche complète et sensible de la lolita devenue une star de la chanson comme du cinéma !
    Depuis le succès fulgurant de
    Joe le taxi, elle a grandi en public et on a souvent l'impression de tout savoir d'elle. Ses chansons, ses films, ses apparitions publiques, ses amours, ses enfants, ses contrats publicitaires, ses origines, ses amitiés professionnelles...
    Vanessa Paradis n'aurait donc aucun secret pour nous.
    Pourtant, elle reste entourée d'un certain mystère. En trente-quatre ans de vie sous les projecteurs, malgré une relation tumultueuse avec la presse et des critiques virulentes, l'enfant star s'est accrochée jusqu'à devenir l'icône incontournable qu'elle est aujourd'hui. Au fil d'une carrière émaillée par des collaborations avec les plus grands,
    /> Étienne Roda-Gil,
    Jean-Claude Brisseau,
    Serge Gainsbourg,
    Patrice Lecomte,
    Lenny Kravitz,
    Matthieu Cheddid, son talent éclate au grand jour. Après avoir fait battre le coeur des français avec
    Florent Pagny, le couple emblématique qu'elle forme avec
    Johnny Depp l'installe parmi les stars internationales. Puis il y aura,
    Benjamin Biolay et
    Samuel Benchetrit, le seul à lui avoir passé la bague au doigt. Elle est l'égérie Chanel depuis toujours.
    Aussi bien reconnue en tant que
    chanteuse qu'en tant qu'
    actrice, la divine et sensible
    Vanessa Paradis n'a pas fini de faire rêver les Français.
    Cette enquête très complète et minutieuse dresse un portrait attachant et fait ressurgir des épisodes oubliés de la vie de
    Vanessa Paradis. Les curieux comme les connaisseurs vont adorer.

  • La vie de l'immortel Serge Gainsbourg
    Gainsbourg, trente ans. Trente ans qu'il est mort, le 2 mars 1991, et qu'il ne cesse de vivre et de revivre encore. Gainsbourg, ses engouements, ses esclandres, ses colères. Ses compagnons, l'alcool, le tabac. Ses égéries : Bardot, Birkin, Bambou - les trois B. Et sa fille, Charlotte. Ses débuts comme pianiste de bar au Milord l'Arsouille, ses mariages ratés, ses deux enfants cachés, son amitié décisive avec Boris Vian. Il y a ce que l'on sait : le charme fou, le talent vertigineux, les tubes fabuleux, les amours meurtrières, les déceptions, les provocations et le scandale, l'impatience ambiguë devant la mort.
    Gainsbourg, c'est aussi l'histoire d'un inconnu qui dut apprivoiser sa laideur, d'un enfant,
    Lulu, traqué par la peur sous l'Occupation et portant son étoile jaune comme un premier défi. Un homme toujours douloureux. Même en pleine lumière, ses tapages, ses ivresses, ses défis insensés, étaient lestés d'amertume.
    Dans sa dernière vie, Bambou, sa femme-refuge, lui a donné le bonheur d'un enfant, Lulu, comme un double souriant du petit garçon qu'il avait été. Quelques gouttes d'espérance avant de plonger dans une solitude choisie, entre souffrances et démons. Et de mourir, à soixante-trois ans, comme on fait une dernière grimace.

  • Brassens, une vie en chansons Nouv.

    Centenaire de la naissance de Georges Brassens" La mauvaise réputaion ", " Le gorille ", " Les amoureux des bancs publics ", " P... de toi ", " Chanson pour l'Auvergnat ", " Les sabots d'Hélène ", " Auprès de mon arbre ", " Le vieux Léon ", " L'orage ", " Les copains d'abord ", " Les trompettes de la renommée ", " Supplique pour être enterré à la plage de Sète ", " La non-demande en mariage ", " Mourir pour des idées ", " Les passantes "... : on ne compte plus les standards de Georges Brassens entrés au patrimoine de la chanson francaise.
    Alors qu'on célèbre le centenaire de la naissance et les 40 ans de la mort de Georges Brassens en octobre 2021, Thomas Chaline dévoile les secrets de création de l'oeuvre du troisième chanteur préféré des Francais de tous les temps et propose de découvrir, à l'aide de nombreuses anecdotes, l'histoire des chansons de Georges Brassens, qui sont autant de repères qui jalonnent la vie de l'artiste.

  • "Combien de musiciennes attendent dans les greniers de l'Histoire qu'un bon génie les réveille?" Les destins croisés de Debora Waldman, cheffe d'orchestre, et Charlotte Sohy, compositrice, à un siècle d'écart.
    Lors d'un festival dédié aux musiciennes, la cheffe d'orchestre Debora Waldman rencontre François-Henri Labey, ancien directeur de conservatoire. Il lui parle de sa grand-mère, Charlotte Sohy, compositrice méconnue de la première moitié du XXe siècle, et propose de lui montrer quelques partitions. Aussitôt, Debora se prend de passion pour l'histoire de cette femme, qui parvint à concilier son énergie créatrice, son rôle de mère de sept enfants et sa vie amoureuse - son travail étant intimement lié à celui de son mari, le compositeur Marcel Labey. Contre vents et marées, Debora décide de créer la symphonie inédite de Charlotte, écrite pendant la Première Guerre mondiale. Peu à peu se dévoile à elle un continent de musique inexploré : celui des femmes compositrices qui furent pourtant, pour certaines, des actrices majeures du monde artistique.Formidable aventure d'une symphonie sortie de l'oubli, ce récit retrace aussi les destins croisés de deux musiciennes portées par la même passion à un siècle d'écart : deux femmes puissantes, dont l'histoire nous entraîne de la foisonnante vie culturelle de la Belle Époque à l'Israël des kibboutz où Debora, enfant, découvrit sa vocation.

  • HF. Thiéfaine Nouv.

    HF. Thiéfaine

    Sébastien Bataille

    • Archipel
    • 21 Octobre 2021

    Auteur d'une oeuvre inclassable en marge des médias, Hubert-Félix Thiéfaine s'est confié à Sébastien Bataille, journaliste musical.Ce livre raconte la carrière et l'univers poétique du " dernier monstre sacrément poétique de la chanson rock française ".Hubert Félix Thiéfaine ne fait rien comme les autres. Voilà plus de quarante ans - depuis la sortie de son premier disque en 1978 - qu'il marche à contre-courant, quitte à en devenir populaire. C'est ainsi que l'esthète underground de " 113e cigarette sans dormir ", l'oniriste destroy d'" Alligators 427 ", le créateur de l'hymne libertaire " La Fille du coupeur de joints " est aussi façonneur de ballades intemporelles (" La Ruelle des morts "). Et toujours sans avoir l'air d'y toucher, dans l'indifférence des médias
    mainstream.
    La route fut longue, toutefois, jusqu'à la reconnaissance. Mais qui d'autre, aujourd'hui, remplit sans effort les Zénith de France sans nouvel album et sans promotion ? Dans une époque où tout doit " faire sens ", ce loup indomptable continue de livrer des chansons outrageusement surréalistes et néanmoins lucides. Son humour acide, son romantisme noir, ses divagations mélancoliques agissent comme une liqueur forte dans le coeur d'un public transgénérationnel, véritable " armée des ombres " qui lui reste fi dèle depuis près d'un demi-siècle.
    Provocateur et hypersensible, " trouble-fêtard " et solitaire, Thiéfaine l'est tout à la fois. Mais engagé ? " Je n'engage que moi ", répond l'" animal en quarantaine ", convaincu avec Nietzsche que " tout esprit profond avance masqué ". Masques que Sébastien Bataille, avec l'amicale complicité du chanteur, soulève ici un par un, de Tout corps vivant branché sur le secteur... à
    Géographie du vide, son 18e album, remontant le fl euve de sa création pour mettre en lumière un Thiéfaine alchimiste des mots, érudit, visionnaire, " dernier monstre sacrément poétique de la chanson rock française ".

  • " L'aventurier ", " Tes yeux noirs ", " 3e sexe ", " J'ai demandé à la lune ", " Canary Bay ", " Trois nuits par semaine ", " Le grand secret ", " Marilyn ", " Alice & June ", " Ladyboy ", " La vie est belle "," Un été français ", " Song for a dream ", " Nos célébrations "... : alors qu'Indochine célèbre ses 40 ans à l'occasion d'une tournée des grands stades en mai-juin 2021, Thomas Chaline dévoile les secrets de création de l'oeuvre d'Indochine et propose de découvrir à l'aide de nombreuses anecdotes, l'histoire d'une soixantaine de chansons. Une oeuvre empreinte de références culturelles diverses - entre peinture, new age, romantisme et fiction - qui touche plusieurs générations.

  • L'aventure Indochine : l'histoire singulière d'un groupe mythique Nouv.

    Redécouvrez l'histoire singulière d'un groupe mythique dans cette toute nouvelle édition anniversaire !
    Indochine voit le jour en 1981. Ils sont alors quatre, dont Nicola Sirkis, au chant, et son frère jumeau Stéphane à la guitare. Immédiatement, la voix grave du chanteur de
    L'Aventurier envoûte les amateurs de rock. Dès le premier album, les ventes décollent et le public s'enthousiasme.
    La notoriété d'Indochine dépasse rapidement les frontières françaises : Suède, Belgique, Canada, Pérou... À la fin des années 1980, les chansons du groupe se fredonnent dans le monde entier.
    Mais dix ans après ses débuts, le groupe entame une douloureuse traversée du désert. Nicola et Stéphane se retrouvent seuls et tentent de faire face aux critiques virulentes de la presse. Indochine est déjà en péril quand Stéphane meurt brutalement en 1999.
    Pourtant, dès 2001, Nicola recrée le groupe ;
    J'ai demandé à la lune conquiert le public et Indochine retrouve sa place prédominante dans l'univers du rock français. Depuis lors, rien ne semble arrêter le chanteur et son groupe : à l'aube de son quarantième anniversaire, Indochine s'apprête à remplir une nouvelle fois les zéniths.
    Le styleAvec sa prose vivante et ses recherches minutieuses, l'auteur nous offre un récit très complet, véritable enquête sur le parcours singulier de ce groupe à travers celui de son leader.
    L'ouvrage contient également un cahier photo, un abécédaire et une discographie.

  • Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Jacques Dutronc : l'histoire d'un trio légendaire, une amitié de plus de soixante ans !À la fin des années 1950, à Paris, trois ados traînent leurs blousons noirs entre le square de la Trinité et le Golf Drouot. Johnny joue les Américains de quartier et rêve d'être James Dean. Eddy, coursier au Crédit Lyonnais est chanteur de bal occasionnel. Jacques, fils de bonne famille, traverse la vie le nez au vent, les mains dans les poches.
    Leur amitié indéfectible sera le déclencheur de trois parcours hors du commun - et la guitare sera leur arme fatale - renforcée par une complicité et un sens de l'humour à toute épreuve.
    En 2014, inspirés par leurs idoles américaines du Rat Pack - Frank Sinatra, Dean Martin et Sammy Davis Jr -, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc se réunissent pour une série de concerts exceptionnels.
    Ils se retrouveront en 2017, pour une tournée et un ultime concert à Carcassonne.
    C'est l'histoire du fabuleux destin d'un trio chanceux, qui a traversé toutes les épreuves et toutes les époques pendant plus d'un demi-siècle. Une histoire à peine croyable, mais où tout est vrai puisque tout est arrivé.
    *Inclus un cahier photo de 16 pages

  • BTS au coeur des army

    Jeeheng Lee

    BTS au coeur des ARMY : essai sur le phénomène mondiale des génies de la K-pop, les BTS, et de leurs fans, les ARMY.
    BTS : Au coeur des ARMY est un essai sur le phénomène mondial des ARMY, ces fans du groupe de K-pop, BTS. Il nous plonge dans l'univers de la promotion virale. Sans oublier d'en dénoncer les travers, il montre surtout la lumière qui émane de toutes ces personnes pour lesquelles le groupe BTS est avant tout une rencontre et un partage.
    Un livre essentiel pour comprendre ce nouveau paradigme, la mutation des " usagers " en fandom.

  • « Brassens ? C'est un anarchiste pour rire ! » : Paul Fort, déjà, bouleversait l'image réductrice et consacrée d'un Brassens athée et rebelle. Ce faux sauvage, fruste et intellectuel à la fois, antimilitariste et patriote, anticlérical et respectueux de la religion, dissimulait en effet un « croyant malgré lui ». C'est ce que nous révèle cette biographie qui, pour la première fois, explore la face cachée de ce « poète par vocation, chanteur par occasion » dont l'oeuvre s'inscrit dans une longue lignée qui va de François Villon à Francis Jammes. Comme eux, il partage des valeurs profondément humanistes à connotations chrétiennes, au nom d'une foi qui dépasse la dimension religieuse et le rend plus chrétien que les vrais chrétiens : Brassens est un homme libre qui sait pardonner.
    De ses engagements à ses amitiés indéfectibles, Jean-Claude Lamy nous présente à travers les témoignages de l'abbé Barrès, du père Doumairon, de Mgr Poupard, de Georges Moustaki, François Cavanna, Bernard Clavel, Raymond Devos et tant d'autres, un Brassens pudique et généreux, extrêmement cultivé et tourmenté jusqu'à ses derniers jours par une angoisse métaphysique. Un« mécréant de Dieu » d'une noblesse d'esprit et d'une exigence rares.

empty