• La première enquête et biographie sérieuse sur une des grandes femmes politiques d'aujourd'hui.
    Anne Hidalgo est une énigme. Elle a résisté à tant de tempêtes et de complots qu'on s'interroge. Comment a-t-elle fait pour survivre dans ce monde féroce et impitoyable de la politique ? De quelle matière est faite cette fille d'immigrés espagnols, débarqués à Lyon au début des années 1960 ?
    De la cité HLM de La Duchère, sur les hauteurs de la Saône, jusqu'aux ors des palais de la République, son parcours n'a pas été un long fleuve tranquille. Face aux bien-nés, il lui a fallu une ténacité hors du commun. Féministe de la première heure, elle a gravi les échelons du pouvoir avec une méticulosité et une persévérance qui l'ont fait longtemps passer pour une besogneuse. La petite fourmi a bien trompé son monde. Ceux qui l'ont sous-estimée, voire détestée avec constance, qui l'ont traitée de " fille de concierge ", ont été balayés de manière implacable. La maire de Paris, qui rêve de devenir " maire de France ", a, quoi qu'il advienne, un destin exceptionnel. Cette ambition d'atteindre les sommets vient de loin, des horreurs de la guerre civile espagnole, vécues par ses aïeux. Marque indélébile qu'elle porte comme un talisman. Celle que certains surnomment Miss Titane a un parcours de vie digne d'un roman picaresque.
    C'est l'épopée d'une aventurière andalouse, tombée amoureuse de la France des Lumières, chantre de la lutte contre le réchauffement climatique, devenue plus républicaine que les Français de souche, que raconte, ici, Serge Raffy, biographe de Fidel Castro. Une existence avec ses zones d'ombre, ses trahisons, ses bassesses, ses renoncements. Mais aussi sa vie de mère de famille recomposée, pas toujours simple, en particulier quand la rumeur a couru que son dernier fils était celui de François Hollande. Autre singularité : Anne Hidalgo n'a pas fait l'ENA. Presque une anomalie pour quelqu'un qui vise les plus hautes fonctions. Est-ce un handicap ? Ou une chance ?

  • Au début des années 1980, sur les bords du lac Maracaibo, un enfant de pêcheurs, Jaurès Pakuto, Indien barí, rêve de devenir photographe. Son ami chilien, l'étrange don Virgilio, chasseur d'éclairs, lui a prédit un destin à la Robert Capa. De l'autre côté de l'Atlantique, en France, Hector Mendez, jeune journaliste d'origine espagnole, reçoit un beau jour une lettre de son père. Ce père qu'il n'a jamais connu lui révèle un secret : espion du KGB, il fut chargé par Moscou, au début des années 1960, de surveiller Ernesto Guevara, et cela jusqu'à l'annonce de sa mort le 9 octobre 1967. Selon lui, le " Che " serait toujours vivant. Vingt ans après son exécution dans le village de La Higuera, en Bolivie. Absurde ? Sans doute. Mais il y a tout de même ce mystère des mains coupés. Ces mains du " Che " qui ont disparu...
    Ce thriller politique plonge dans la noirceur des réseaux d'espionnage de la guerre froide depuis l'Empire soviétique jusqu'en Amérique du Sud, à travers le destin des deux personnages candides, parachutés au cœur d'une énigme qui les dépasse. C'est aussi un voyage initiatique qui conduit nos héros de l'Altiplano bolivien jusqu'aux Pyrénées basques, une visite imaginaire de la mémoire du " Che ", Christ rouge, Don Quichotte marxiste, apôtre fumeur de Havane.
    Voici le roman d'une des plus grandes énigmes du XXe siècle, celle de la mort d'Ernesto Guevara, dit " Le Che ", par l'un des meilleurs connaisseurs français de la saga cubaine, journaliste, biographe internationalement reconnu de Fidel Castro.
    Serge Raffy est écrivain, journaliste et scénariste. Il a publié trois romans (dont La piste andalouse, 2005, prix du Livre Europe 1), plus d'une dizaine d'enquêtes, trois biographies (dont celle de Fidel Castro, 2003 et 2013) et un recueil de poésie.

  • " Tous le clouaient au pilori. Ses rivaux de droite, bien sûr, mais aussi ceux du Front national, de la gauche triomphante, et, surtout, les juges, occupés à traquer les fautes et délits du président déchu. Tant de vampires avaient juré sa perte. Logiquement, Nicolas Sarkozy aurait dû s'effondrer, capituler, passer la main, tourner la page. Or, il a fait tout le contraire.
    Comment cet animal politique a-t-il réussi à survivre à tant d'épreuves - ses mises en examen, les grandes et petites trahisons de ses amis ? Comment, flanqué d'une poignée de fidèles, celui que François Hollande surnommait le Sortant a-t-il reconquis peu à peu un territoire politique dévasté ? Comment s'est-il emparé à nouveau de l'UMP, au nez et à la barbe de ses concurrents, pour en faire une machine de guerre à son seul profit ? Quel moteur secret le fait avancer ? Une soif de reconnaissance jamais rassasiée ?
    C'est l'ordalie singulière d'un homme à terre, en quête de rédemption et d'une deuxième chance, que raconte cet ouvrage. Le roman d'un flibustier qui échappe à toutes les balles, dans l'espoir d'un nouveau destin. Mais lequel ? "

  • Qui est la « dame blanche », Joconde cathare à l'éblouissante beauté, dont le gisant du XIIIe siècle vient d'être retrouvé dans la crypte de l'hôtel des chevaliers de Saint-Jean, à Toulouse ?Qui a assassiné les douze inconnus découverts, enterrés non loin d'elle autour d'une statue de chat ? Quel rapport ces meurtres ont-ils avec celui d'un imam joueur de rugby ?Quelle secte secrète semble s'intéresser de près aux travaux du groupe d'archéologues en quête de la sépulture de Raymond VI, comte de Toulouse, grand protecteur des hérétiques, excommunié par Rome, dont les ossements n'ont jamais été retrouvés ? Giulia d'Arusio, chercheuse italienne, en voulant répondre à ces questions, va connaître l'enfer.Ombres de l'Inquisition, meurtres sacrificiels, mysticisme, bûchers... des ruines de Montségur à la Catalogne, Serge Raffy se révèle, avec ce grand thriller ésotérique où se mêlent aventures, énigme policière, vengeance religieuse, suspense et Histoire, comme un des nouveaux maîtres du genre.

empty