• Par quel étrange processus, depuis le début du XXème siècle et surtout dans les dernières décennies, des synagogues de fortune sont-elles sorties de terre au coeur de villages d´Afrique noire ? Edith Bruder, chercheuse associée à la prestigieuse School of Oriental and African Studies de l´université de Londres, a longuement étudié ce phénomène remarquable : sur tout le continent, du Cap-Vert à l´Ouganda et de Tombouctou à l´Afrique du Sud en passant par le Nigeria, des groupes ethniques très divers se proclament les descendants de communautés juives installées en Afrique depuis les temps les plus anciens.Ce livre montre comment, par dizaines de milliers, les Igbo, Lemba, Abayudaya et bien d´autres s´approprient une identité spirituelle et ethnique juive, bouleversant ainsi le paysage religieux de l´Afrique - mais aussi celui du judaïsme mondial. Edith Bruder décrypte le substrat mythologique de leur discours - qui fait remonter l´origine de leurs clans aux Tribus perdues d´Israël - et analyse l´influence des préjugés religieux et coloniaux de l´Occident. Une histoire passionnante, où se trouvent associées les deux figures qui furent longtemps pour l´Europe les archétypes de l´Autre : le Juif et le Noir.

  • Tous les Juifs ne sont pas ashkénazes ou séfarades ! Il existe des dizaines de communautés méconnues dispersées en Afrique noire, dans le Caucase, en Inde, en Chine, en Amazonie ou encore aux Caraïbes. Elles remontent à la plus haute Antiquité ou, au contraire, aux dernières décennies - et il en naît de nouvelles chaque année ou presqueUnique en son genre, le présent ouvrage dirigé par Edith Bruder nous invite à découvrir près d'une cinquantaine de ces diasporas, soit qu'elles aient été isolées géographiquement comme les communautés de Kaifeng, en Chine, ou celle des montagnes du Kurdistan - les seules à parler encore araméen -, soit qu'elles se prévalent d'une manière singulière de vivre leur identité juive, comme les Caraïtes de Crimée, les Subbotniks de Russie ou les Dnmeh de Salonique.Comment peut-on aujourd'hui être Juif et Iranien, ou Juif et Indien, issu d'une caste d'intouchables ? Comment Madagascar s'est-elle retrouvée avec trois communautés juives « indigènes » ? Cette fascinante diversité des histoires locales nous dévoile le rôle majeur que jouent les dispersions, les colonisations, les métissages dans l'histoire universelle. Les multiples manières de se vivre comme juif nous conduisent à remettre en question notre vision habituelle de l'identité juive, et de l'identité tout court.

empty