• L'art du meurtre

    Chrystel Duchamp

    • Archipel
    • 16 Janvier 2020

    Quand le corps d'un riche collectionneur d'art est retrouvé mutilé et mis en scène comme une vanité artistique, cela ne fait aucun doute pour Audrey, lieutenant à la PJ : elle a affaire à un psychopathe. Nouvelle plume du thriller français, Chrystel Duchamp nous convie dans les milieux interlopes de Paris, à la rencontre de nos pires cauchemars...
    Le corps de Franck Tardy, avocat à la retraite, est retrouvé dans son luxueux appartement du XVIe arrondissement. Il a été torturé, mutilé, puis assis à une table dressée pour un banquet. Un crime de toute beauté !
    Dépêchée sur place, l'équipe de la PJ découvre que l'homme - un collectionneur - fréquentait les clubs sadomasochistes de la capitale. Et que, malgré sa fortune, il était à court de liquidités.
    Quand le corps d'un autre amateur d'art - dont la mort a été soigneusement mise en scène - est retrouvé, le doute n'est pas permis : un tueur en série est à l'oeuvre.
    Pour le lieutenant Audrey Durand, cette enquête dans le monde de l'art contemporain sera-t-elle l'occasion de faire taire ses démons, ou se transformera-t-elle en une plongée hypnotique aux confins de la folie ?

  • Le sang des Belasko

    Chrystel Duchamp

    • Archipel
    • 14 Janvier 2021

    Après la mort de leur père, cinq frères et soeurs se réunissent dans la maison de leur enfance. Les portes se referment sur eux. Avec une terrible révélation... Le nouveau thriller de Chrystel Duchamp, auteure de L'Art du meurtre.
    Cinq frères et soeurs sont réunis dans la maison de famille, la Casa Belasko, une vaste bâtisse isolée au coeur d'un domaine viticole de Provence.
    Leur père, un vigneron taiseux, vient de mourir. Il n'a laissé qu'une lettre à ses enfants, et ce qu'il leur révèle les sidère : leur mère ne se serait pas suicidée - comme l'avaient affirmé les médecins six mois plus tôt. Elle aurait été assassinée...
    Au cours de la nuit, non-dits, jalousies et frustrations accumulés au fil des années vont se déverser. Mais le pire reste à venir. D'autant que la maison, coupée du monde extérieur, semble douée de sa propre volonté...

empty