• " Basique ", " Tout va bien ", " La Terre est ronde " ont fait de lui un classique d'une chanson française qui rime avec rap.
    La première biographie du génie nonchalant du rap françaisIl se fait connaître sur internet en 2008. L'année suivante, il enregistre son premier album,
    Perdu d'avance, où chansons provocatrices, jeux de mots tendancieux et une chute coup de poing le font remarquer. S'il s'attire les foudres d'une partie du public, des médias et de la classe politique, il s'impose comme un acteur de la scène française.
    Né le 1er août 1982 à Alençon dans l'Orne, de son vrai nom Aurélien Cotentin, le rappeur maîtrise l'art de décrire ses contemporains avec acuité. Assagi, mais toujours incisif, il confirme son talent de portraitiste avec l'album
    Le Chant des sirènes (2011), qui suscite l'adhésion des jeunes de sa génération dont il dépeint le quotidien dans un monde en bouleversement. " Basique ", " Tout va bien ", " La Terre est ronde "...
    De titre en titre, enregistrés en solo ou avec ses amis rappeurs, il impose son personnage de loser nonchalant, doté d'une plume agile et d'un humour décalé.
    Sacré " rappeur le plus sexy du monde ", le trentenaire caennais souvent comparé à Renaud pour son art de décrire " la classe moyenne, moyennement classe, où tout le monde cherche une place ", comme il le chante dans " La place ", est aujourd'hui une référence.
    Fruit d'une enquête menée auprès de ses proches, de ses amis rappeurs, des professionnels et des fans, la première biographie consacrée à un artiste devenu aussi acteur et réalisateur.

  • La première biographie non officielle consacrée à la chanteuse, qui révèle les secrets qu'elle n'a jamais voulu dévoiler.
    En 1972, trois ans après son premier 45 tours, paraît Amoureuse, un album produit à l'américaine, en rupture avec la variété traditionnelle. Grâce à sa voix au vibrato reconnaissable, Véronique Sanson, 23 ans, impose un style.
    Depuis un demi-siècle, à la fois conquérante et fragile, rockeuse et classique, elle chante l'émoi amoureux, le désir de la fugue, le mal de vivre, les paradis artificiels... Ses chansons en forme de confessions composent une oeuvre majeure.
    Son personnage a deux facettes. Si " Véro " est une musicienne au talent reconnu, elle est aussi une femme imprévisible, qui se grise à la " douceur du danger ".
    Fruit d'une enquête menée auprès de proches et collaborateurs, ce livre questionne cette " drôle de vie ". Il dévoile la vraie nature de sa liaison avec Michel Berger ; sa relation à la fois énamourée et orageuse avec son père, à l'origine d'une vie sentimentale tumultueuse (Stephen Stills, Étienne Chicot, Pierre Palmade...) ; son addiction à l'alcool ; les dessous de " l'affaire Allah ", qui coïncide avec une période de creux dans sa carrière ; sa rivalité avec France Gall...
    Un livre qui donne à voir la femme derrière l'artiste.

  • Cet ouvrage fort documenté rend hommage aux différentes facettes de cet homme aux multiples vies : le musicien qui a introduit le rock en France, le casse-cou épris d'une " douce violence ", l'amoureux aux liaisons dangereuses ou officielles, l'acteur, consacré par Patrice Leconte ou Jean-Luc Godard, et l'idole que ses aficionados appellent " Dieu "...
    "Johnny Hallyday l'idole éternelle" est le livre coup de coeur du magazine ici Paris.

    Enfant de la balle, abandonné, déraciné, élevé dans le Paris en noir et blanc des années 1950, il a su contrarier son destin improbable en montant à 17 ans sur la scène qu'il n'a jamais quittée pendant plus de 55 ans. Son omniprésence dans les médias, la puissance fracassante de son personnage, capable de résister aux modes, aux excès et aux maladies, le phénomène d'idolâtrie inégalée qu'il déclenche chez ses fans, font de lui un monstre sacré, ou mieux un monument national. Ainsi, celui que l'on surnomme le " patron " dans le monde du spectacle n'a eu de cesse, au long de sa carrière héroïque, de flirter avec le danger pour renaître de ses cendres sous une forme différente, tout en conservant, intacts, sa sincérité et son instinct de la victoire.

  • L'une des seules biographies grand format disponible de France Gall, disparue ce 7 janvier, par Alain Wodrascka, un spécialiste de la carrière de la chanteuse.
    Le 7 janvier 2018, elle a rejoint le " paradis blanc ". Depuis vingt ans, elle n'avait plus donné de concert. Mais ses chansons font partie du patrimoine de la chanson française.Disparue à 70 ans, France Gall reste une icône pop, elle dont la voix cristalline révéla les deux auteurs-compositeurs les plus doués de leur génération. Sa collaboration avec Serge Gainsbourg (" Poupée de cire, poupée de son ", grand prix de l'Eurovision 1965 ; " Les Sucettes ") marque les esprits. En 1973, elle repère le talent novateur de Michel Berger - le grand amour de sa vie - qu'elle propulse en interprétant " Ça balance pas mal à Paris ", " Si maman si ", " Viens, je t'emmène ", " Il jouait du piano debout ", " Tout pour la musique ", " Babacar ", " Ella, elle l'a "...Bien avant, la vie privée de la chanteuse s'était mêlée à sa vie professionnelle. En témoignent ses amours avec Claude François et Julien Clerc, à qui elle inspira respectivement " Comme d'habitude " et " Souffrir par toi n'est pas souffrir ".De " Sacré Charlemagne " à la comédie musicale Résiste, cette biographie, nourrie de quelque cinquante témoignages, dessine le parcours d'une muse au charme irrésistible, qui connut de nombreux drames : la mort de Daniel Balavoine, son meilleur ami, celle de Michel Berger, puis de sa fille Pauline.

  • Délaissé par des parents voués à l'art lyrique - son père Pierre fut premier baryton à l'Opéra de Paris et sa mère Liette, pianiste, l'accompagna sur les scènes européennes - Claude vécut une enfance de cancre, solitaire et sans attrait. Éternel assoiffé, il éprouva très tôt le besoin de plonger son âme orpheline dans un bain de sens : la poésie et la musique. Crée ou crève ! Désertant l'univers des adultes, il créa un univers merveilleux puisé dans le sanctuaire de son imaginaire. Parce que son dessein était de devenir poète, Claude Nougaro, armé d'un arc-en-ciel de percussions, a arrimé son verbe et sa verve à ses cordes vocales et tiré de son carquois des flèches musicales venues des Amériques ou d'Afrique. Ainsi notre « marin de l'âme » a-t-il pu prendre la mer, faire voguer sa galère sur le gros dos des modes, répandant une houle sur la foule en laissant un sillage de soufre et de saphir sur son passage. Claude Nougaro (1929-2004) a su réunir les talents de poète, de musicien, de chanteur à voix et de bête de scène.

  • Après avoir évoqué l'enfance de Lucien Ginzburg, enlacée à la guerre, les vertes années de la " Sacrée gamine ", issue d'une famille bourgeoise stricte, les premiers pas artistiques du peintre, chanteur et auteur de chansons pour dames aux parfums anisés, le façonnement de film en film du mythe Bardot... les auteurs accomplissent un arrêt sur l'image de leur liaison fugace mais intense au cours de laquelle le temps pour eux suspendit son vol.
    Cette rencontre avec Gainsbourg, dont la personnalité d'esthète et la vie de bohème se distinguent de ses autres amants, permettra à B.B. de flirter avec le talent, l'intelligence et de scintiller au sommet de sa beauté avec des titres tels que " Harley Davidson " ou " Bonnie and Clyde ".
    Quant à S.Gainsbourg, il se débarrassera grâce à elle de ses complexes physiques et vivra l'une de ses plus belles et fertiles périodes musicales dont l'album en forme de portrait magnifié, Initials B.B., est le reflet.

  • Avec sa voix de violoncelle blessé, révélant la douleur de l'autre pour mieux l'apaiser, son personnage d'oiseau de proie sculpté dans une imagerie gothique, ses chansons-confessions si intimes que chacun peut s'y reconnaître (« Dis, quand reviendras-tu ? », « Nantes », « Göttingen », « L´aigle noir »...), Barbara est l'unique auteur-compositeur féminin qui figure au panthéon de la chanson française. Et aujourd'hui, son oeuvre intemporelle continue de fasciner la jeune génération.Les drames et les bonheurs intenses qu'elle a vécus - enfant juive traquée pendant la guerre, inceste, ses relations avec le milieu ou des hommes de stature historique, son lien fusionnel avec le public, le déclin de sa voix... - font de son existence un roman intrigant et trépidant.Alain Wodrascka côtoya Barbara pendant dix ans et eut le privilège de travailler avec elle.Dans cet ouvrage, fruit de longues années d'enquêtes et de recherches, où il a été amené à consulter les archives personnelles et les journaux intimes de la chanteuse, il nous raconte Barbara au-delà du mythe.Déjouant les pièges de l'hagiographie, le biographe nous révèle ici les vérités d'une artiste aux mille facettes, généreuse ou cruelle, flamboyante ou pathétique, inspirée ou à bout de souffle...

  • Inspiré par Bob Dylan et Leonard Cohen, Francis Cabrel, né à Agen en 1953, chante depuis quarante ans l´attachement à la terre des ancêtres, l´amour éternel, l´injustice sociale, l´écologie... Son retour aux sources d´inspiration des chanteurs artisans, sa défense des valeurs humanistes essentielles, qui dans sa voix exhalent les parfums des vents du Sud, lui ont valu un succès phénoménal et le statut de poète-musicien.
    Pourtant, sa notoriété - l´album Samedi soir sur la terre (1994) demeure à ce jour le plus vendu en France -, est inversement proportionnelle à ce que l´on sait de l´homme. En effet, si ses chansons sont gravées dans l´inconscient collectif - « Je l´aime à mourir », « L´encre de tes yeux », « Sarbacane » - chacun ignore le visage intime de cet artiste discret, dissimulé derrière sa légende.
    Cette biographie, nourrie de nombreux témoignages de proches et collaborateurs, explore toutes les facettes de l´homme, du chanteur, et du citoyen engagé.

empty