• Face aux changements de paradigmes (sociétal, écologique), ce livre propose une nouvelle manière d'appréhender notre relation à l'animal : adopter la perspective de l'animal, oser prendre en compte son point de vue grâce à l'éthologie et défendre la cause animale avec une démarche scientifique. Pour bâtir une nouvelle solidarité du vivant.
    Antispécisme, véganisme, statut de l'animal, sauvegarde de la biodiversité et nouvelle extinction de masse... La relation homme-animal vit un profond changement qui révolutionne nos lois, nos traditions alimentaires, nos loisirs, et questionne la place de l'homme dans sa relation au vivant.
    Mais que pensent les dindes de Noël ? Assurément bien plus qu'on se le figure selon l'éthologue Fabienne Delfour, dont le propos éclaire l'essentielle réflexion à mener sur notre relation complexe à l'animal. La science a déjà montré que les animaux font l'expérience du monde de manière subjective, qu'ils ressentent une vaste palette d'émotions, qu'ils sont sujets à la joie, à la peur, au stress, à la douleur, qu'ils sont capables d'empathie et de solidarité ou, au contraire, de duperie pour servir leurs intérêts. En se faisant la porte-parole de l'éthologie constructiviste, discipline qui étudie le comportement des animaux considérés comme des sujets et non des individus, l'auteure propose d'aller plus loin, d'ôter nos lunettes de bipède anthropocentré pour s'intéresser à l'animal à la première personne et défendre son point de vue. S'appuyant sur l'observation de nos compagnons domestiques, des animaux sauvages et de ceux des parcs zoologiques, l'auteure nous propose de réinventer notre rapport à l'animal, de tisser de nouveaux liens avec eux et de trouver les moyens de leur protection et de leur préservation, de manière individuelle et au-delà des postures militantes, afin de bâtir un monde respectueux du vivant et soucieux du partage des ressources et de l'espace.
    Oser se mettre à la place de l'animal pour bâtir une nouvelle solidarité du vivant.

  • Et si votre meilleure amie était une baleine ? C'est ce qui arrive ici à Justine et M. Blanchard, sous le Directoire. Elle, cétacé de 20 mètres et 80 tonnes, mystérieusement surgie dans l'estuaire du Havre. Lui, pionnier des montgolfières (son poids n'est pas précisé). Le 17 vendémiaire de l'an VIII, la rencontre a lieu : Roméo Blanchard et Justine ne se quitteront plus, jusqu'à la mort de la belle nageuse. Histoire vraie (eh oui !), fantaisie gargantuesque, parabole à tiroirs, Odyssée délirante ; ce stupéfiant roman n'est ni zoophile ni lubrique. En fait, c'est un chant d'amour cosmique : la baleine est ici mythe et mère, comme la vache sacrée des hindous.

  • La réunion des animaux du Grand nord dans une immense cour de récréation : des marsouins sans frontière, un ours philosophe, un pingouin linguiste, un bison blanc, une baleine qui joue à la belote, une jubarte musicienne.

  • Des animaux

    Pline L'Ancien

    Présages, sacrifices, oiseaux qui parlent, métamorphoses, fidélités, amours, amitiés, chasses, luttes, recettes... Pline l'Ancien nous invite, au-delà d'un imaginaire à contempler les liens qui unissaient hommes et bêtes au début de notre ère. Est reprise ici une des premières traductions, celle d'Antoine Du Pinet dont la saveur épouse les puissants croquis de l'auteur latin.

  • Tous les hommes et femmes politiques ont consulté, consultent ou consulteront un jour un astrologue. Et chacun prête attention, plus qu'il ne veut l'avouer, au signe sous lequel il est né... Mais à la veille du IIIe millénaire, doit-on encore se fier à un zodiaque... sumérien ? Si le PCF, le PS, le CDS, l'UDF, le RPR et tous les autres ne savent plus sous quelle étoile placer leurs urnes, c'est que le P.A.F. - lire Paysage Astrologique Français - a changé. Il devenait urgent de rénover le zodiaque. C'est chose faite avec Des astres en politique. Ce premier - et unique - manuel d'astrologie électorale vous permettra enfin de savoir si vous êtes plutôt baleine (type Georges Marchais), serpent (type François Mitterrand), caméléon (type V.G.E.), etc. Un manuel à surprises !

  • C'est bien connu, les océans recèlent des trésors et des dangers obscurs... Sylvain Rivière nous en fait découvrir vingt-six! Entre la menace actuelle du crabe vert et les différents aspects des métiers de la mer, entre les mythes d'Ulysse ou de Neptune et les excursions en kayak ou sur un yacht... Ah! pour Atlantique déploie ses voiles : les vers de Rivière résonnent comme une corne de brume, et s'illustrent grâce au talent de Réjean Roy. Ces mots maritimes forment la porte d'entrée privilégiée de l'Amérique française : des paysages majestueux, sources de rêves, d'aventures et de richesses, qui s'amarrent depuis longtemps à notre vocabulaire!

    Fiche pédagogique: http://avoslivres.ca/wp-content/uploads/book_documents/3665-AH!_pour_ATLANTIQUE-CP.pdf

  • Sans donner d'explications, Evelyn quitte précipitamment son mari et sa riche résidence en banlieue de Toronto pour se rendre sur la côte ouest au chevet de Claude, son ex-amant québécois qu'elle n'a plus revu depuis des années. Claude est à l'agonie et sa mort plonge Evelyn dans un profond désarroi qui ravive en elle le souvenir d'une autre disparition, celle de Tom, ce fils rebelle dont elle est sans nouvelles. Désorientée, elle se débarrasse de tout ce qui la rattache à sa vie urbaine bien confortable : ses anti-dépresseurs, son billet de retour, son portefeuille, puis elle vole un kayak, s'allie avec Peter Gore, un énergumène qui deviendra son Sancho Panza, et se lance dans une véritable odyssée qui la conduit au coeur de la nature dans ce qu'elle a de plus sauvage et de plus menaçant. Son but : retrouver Tom, perdu dans le lointain et mythique village de Sointula sur l'île Malcolm, au large de l'île de Vancouver.

  • Une présentation touristique générale de la ville de Biarritz.

  • « Le jeune homme joue avec sa lame lorsqu'un objet vient frapper le couteau et l'entraîne loin dans la nuit. Mathias a cru reconnaître un boomerang, mais il se dit que c'est impossible. Soudain, il entend un chant qui lui est familier, l'un des fameux chants des pistes aborigènes. » Voici l'histoire de Mathias, grand-père délaissé, qui part en Australie retrouver la baleine qui rêvait le Monde.

  • La vie est plus belle lorsqu'elle s'écrit à plusieurs. Une véritable déclaration d'amour à la vie et aux livres !
    A.J. Fikry a l'un des plus beaux métiers du monde : il est libraire. Un libraire misanthrope et bourru qui file un mauvais coton depuis le décès de Nic, son épouse. Peu importe, livre ou être humain, il est devenu bien difficile de trouver grâce à ses yeux.
    L'irrésistible petite Maya va pourtant fendre son armure. Sa maman souhaitait qu'elle grandisse au milieu des livres et l'a donc laissée dans les rayons de l'unique librairie d'Alice Island. C'est ainsi qu'A.J., faussement récalcitrant, se retrouve à pouponner ce chérubin aussi malicieux que despotique.
    Et dans le sillage de ce duo improbable, tout leur entourage va découvrir quer les aventures étonnantes, épatantes et émouvantes n'arrivent pas que dans les livres.

  • Ces poèmes sont frais, sensibles, merveilleusement imagés. Le poète parle avec son coeur aux enfants, mais il sait voir comme eux : une HLM qui tient dans le creux de la main, le gai matelot, la poule enchantée, le poussin, l'amour des glaces l'été, les bêtises racontées par papa, l'oeuf au zoo, la coccinelle, l'entonnoir qui s'ennuie, les petites pommes, les ânes qui s'aiment... De même que le chocolat glacé est enrobé de merveilleux papiers multicolores, le réalisme de Marie José Aubrière est entouré de gestes et d'images dont la grâce captivera la mémoire enfantine.

  • Les fonds marins regorgent de merveilles; certaines nous sont connues, d'autres non. Tous ces charmants poissons, petits et gros, courts et longs, courageux ou peureux, ne demandent qu'à mieux se dévoiler. Chacun a son charme et c'est avec
    humour et tendresse qu'ils se présentent à tour de rôle à travers la poésie de l'auteure. Un petit brin de folie et de douceur à parsemer dans le quotidien des petits.

  • 15 histoires de bêtes qui n'en font qu'à leur tête. Les moutons imbéciles prennent des airs instruits, les poissons veulent avoir des pieds. Dès 3 ans.

  • " Je rêve, Joseph, il ne me l'avait jamais encore confié, d'écrire un petit roman là-dessus quand la guerre sera finie, Albert et Jean ça s'intitulerait peut-être, mais comme la mort serre déjà sur nous le joyeux rictus de ses dents nues, je voudrais mourir avec ces images devant les yeux si ...- Arrête de me rhétoriquouiller tes discours à la noix, mais ça a bien fini par t'arriver et tu seras désormais pour l'histoire (comme je le lirai sur la tombe de tes parents, gravé en lettres gothiques dorées - pauvre hommage d'impuissant amour, cet or, à celui qui est mort et que notre amour n'a pu sauve...) :
    Ihr Sohn
    Friedrich Emmanuel
    1921 – 1944
    in Russland gefallen "
    Le narrateur, vieillard au seuil de la mort, se souvient de sa guerre qu'il a vécue dans l'horreur, enrôlé dans l'armée allemande, avec deux jeunes gens de son âge. L'un d'eux a été tué par un éclat d'obus. C'était le plus raffiné des trois, qui tentait d'échapper à la dégradation humaine en pensant à Dürer et à son frère. Les deux survivants, prisonniers de guerre, vont tenter de poursuivre ce rêve de sublimation en se racontant, à partir d'un document de la Renaissance et de reproductions de tableaux, un roman. Et à présent, un demi-siècle plus tard, ce livre parlé, le vieil homme aimerait l'écrire, comme un gage de sa fidélité à ses compagnons.
    De nationalité suisse, Jean-François Haas est enseignant. Né en 1952, il a fait ses études au Collège de Saint-Maurice et à l'Université de Fribourg où il a suivi les cours de Jean Roudaut. Il vit à Courtaman... Dans la gueule de la baleine guerre est son premier roman.

  • Biographie quelque peu romancée d'un marginal ussellois, Michel Clidière, né le 21 mai 1813, qui finit par se pendre le 10 août 1872, après être devenu une figure légendaire de la ville.

empty