Les Presses de l'Université d'Ottawa

  • Les PME représentent la majorité du tissu industriel de la plupart des nations et y créent la majorité des emplois. Elles sont devenues les outils qu'utilisent bien des gouvernements et des partenaires au développement pour réduire la pauvreté et stimuler et diversifier les économies. Dans une perspective comparative, cet ouvrage étudie l'entrepreneuriat dans trois pays de culture et de niveau économique différents, malgré leur appartenance commune à l'espace de la Francophonie : un pays industrialisé et membre du G8, le Canada, un pays émergent et membre de l'Union européenne, la Roumanie, et un pays en voie de développement d'Afrique et exportateur de pétrole, le Congo Brazzaville. L'étude s'inscrit dans le contexte de l'analyse institutionnelle et intègre, notamment, la culture du développement durable, visant à mettre en évidence l'impact de divers facteurs sur les spécificités du comportement entrepreneurial des PME. Les auteurs avancent que la promotion des PME dépendra fondamentalement de la capacité à générer des institutions de qualité qui jouent un rôle déterminant dans une meilleure coordination marchande.

  • L'identité, a toujours semblé dire Pierre Savard, ne doit pas être cherchée dans ce qui isole, ce qui sépare. Elle est une construction spécifique dont la dynamique, riche de la quantité ainsi que de la diversité des relations et des pratiques dont elle s'est nourrie, finit par exercer sur ces dernières une grande influence. C'est à ce dialogue entre les constructions identitaires et les pratiques sociales qu'a été consacré ce colloque, tenu à l'Université d'Ottawa et dédié à la mémoire de Pierre Savard. Les textes réunis en ces pages sont le fruit de cette rencontre pluridisciplinaire, qui, en plus de rendre hommage à un collègue trop tôt disparu, a présenté une vingtaine de communications tournant autour d'un thème très présent dans les débats actuels en sciences humaines, celui des constructions identitaires. Le colloque a voulu notamment mettre en évidence comment les acteurs, collectifs aussi bien qu'individuels, font et refont leur identité, et s'en servent, le plus souvent inconsciemment, pour orienter leurs activités; et comment, en retour, ils laissent aux pratiques le soin de donner une coloration particulière à leur identité. Puissent tous les articles issus de cette rencontre perpétuer le souvenir de Pierre Savard, l'homme et le scientifique, le professeur et l'éternel voyageur, celui qui, partout où il se trouvait, éveillait sympathie et enthousiasme.

  • L'ouvrage propose trois axes de réflexion sur le concept de transfert. Dans la première partie du volume, Hans-Jürgen Lüsebrink évoque les changements contemporains qui augmentent les communications interculturelles. Walter Moser examine l'histoire des concepts et explore la possibilité de faire du « transfert culturel » un instrument qui permettrait de rendre compte de la grande mobilité culturelle que nous observons de nos jours à l'échelle mondiale. Pierre Lévy donne à cette exploration conceptuelle la plus grande amplitude en la déplaçant vers le domaine général du transfert des informations.La deuxième partie, « Le transfert et les savoirs », occupe le gros de l'ouvrage. Daniel Simeoni y explore la traductologie en documentant le parallélisme des concepts de traduction et de transfert. Dans la psychanalyse, tant comme site du savoir que comme pratique, le transfert a une longue histoire conceptuelle; Ellen Corin ouvre pourtant le dialogue à d'autres savoirs et disciplines et évoque la possibilité de déplacer latéralement les acquis de sa réflexion vers le domaine de l'anthropologie. En matière de droit criminel, Alvaro Pires explore des questions théoriques et méthodologiques du transfert, étayant ses propos d'exemples. Nicolas Goyer fait la distinction entre le « transfert généalogique » et le « transfert migratoire » pour illustrer la nécessité de contester la priorité qu'on a longtemps accordée au transfert intergénérationnel.La troisième partie explore l'imbrication des transferts et des médias. Timothy Murray explore le new media art, où se croisent le politique, le médiaticotechnologique, le psychanalytique et l'interculturel. Wolfgang Ernst s'interroge sur le « transfert » au confluent de l'ethnologie, l'ethnographie, la muséologie, l'histoire et l'analyse des cultures, en regard de la théorie et de l'histoire des médias.

  • Ce neuvième volume des Cahiers Charlevoix regroupe trois études sur l'Ontario français : Simon Laflamme (Université Laurentienne) examine le passage de l'élémentaire au secondaire et le décrochage culturel en Ontario français ; Michel Bock (Université d'Ottawa) analyse le travail du Comité franco-ontarien d'enquête culturelle à l'heure des grandes ruptures (1967-1970) ; et Jean-Pierre Pichette (Université Sainte-Anne) présente la première tranche des propos et confidences du jésuite ethnologue Germain Lemieux (1914-1958).

  • Sages-femmes, religieuses, soeurs hospitalières, bénévoles, infirmières de la Croix-Rouge, de colonie, militaires, en psychiatrie, assistantes sociales et professionnelles de la santé sont ici sujets de l'histoire dans le large champ des services de santé au Québec et au Canada. Plus qu'un sujet, il est ici question d'une extraordinaire caste. Soucieux de fermer le fossé linguistique qui divisa non seulement la pratique, mais aussi l'historiographie de la médecine au Canada et au Québec, l'ouvrage collige des recherches récentes dans le champ historique de la santé réalisées par des historiennes et des historiens francophones et anglophones.Une invitation à découvrir sur plus d'un siècle la place prédominante de plusieurs générations de femmes qui ont participé activement au développement du système de santé au Québec et au Canada.   

  • Cet ouvrage vise à éclairer deux problématiques actuelles, l'intermédialité - l'interaction des représentations médiatiques - et l'interculturalité - l'interaction des cultures. Trois questions principales guident les contributeurs au volume : Comment les médias se sont-ils inscrits dans le processus actuel de mondialisation culturelle ? Quelles sont les images d'autres cultures qu'ils construisent ? Dans quelle mesure les médias exercent-t-ils une violence par rapport à d'autres cultures qui n'ont pas l'habitude de se représenter dans les genres médiatiques de l'Occident ? Pour y répondre, les auteurs explorent le rôle des médias dans la connaissance de l'Autre, la violence interculturelle et la mondialisation. Ils découvrent que le fil conducteur réside dans la tension entre mondialisation et réappropriation, entre images stéréotypées et images complexes, entre violence médiatique et formes de résistance.

  • Le deuxième concile du Vatican (1961-1965) fut l'un des événements religieux les plus importants du vingtième siècle. Au Canada, il coïncida avec une période de changements culturels et sociétaux sans précédent, entraînant chez les évêques catholiques canadiens un réexamen de la place et de la mission de l'Église dans le monde. Pendant quatre ans, les évêques catholiques canadiens se réunirent avec leurs collègues de partout dans le monde pour réfléchir aux questions urgentes qui se posaient à l'Église et en débattre. Ce livre bilingue étudie l'interprétation et la réception de Vatican II au Canada, analysant diverses questions, dont le rôle des médias, les réactions des autres chrétiens, les contributions des participants canadiens, l'impact du Concile sur la pratique religieuse et sa contribution à la progression du dialogue interreligieux.

  • La terminologie, soit l'ensemble des termes spécifiques à une science, à une technique ou à un domaine particulier de l'activité humaine, représente aujourd'hui une discipline à part entière. Elle relève aussi bien de la linguistique, dans le cadre de l'analyse du discours spécialisé, que de la logique et des sciences et techniques, dans son rapport à l'objet décrit. Ce livre, dans lequel des spécialistes de divers domaines dressent un panorama de cette discipline en évolution, explore ainsi les multiples approches - actuelles ou émergentes - de la terminologie. On y découvre ses filiations avec de nombreux champs du savoir, dont la communication, la sociologie, la linguistique informatique, les technologies modernes et la documentation. L'ouvrage, qui approfondit certaines questions contemporaines, se veut également une nouvelle introduction à la terminologie ainsi qu'un repère pour se retrouver dans les différentes voies de recherche terminologiques et les applications contemporaines de cette discipline. Il intéressera tout lecteur curieux des faits de langue et des vocabulaires spécialisés.

  • Ce dixième volume des Cahiers Charlevoix regroupe cinq études sur l'Ontario français, qui traitent du diocèse de Sault-Sainte-Marie dans le conflit franco-irlandais entre 1904 et 1934; des perspectives amoureuses et conjugales des jeunes du nord-est de l'Ontario; des aspects de l'histoire des Franco-Ontariens du Centre et du Sud-Ouest de 1970 à 2000; de l'art perdu de « faire des chansons » de la région du Détroit ainsi que des propos et confidences du jésuite ethnologue Germain Lemieux.

  • Ce huitième volume des Cahiers Charlevoix - la publication bisannuelle de la Société Charlevoix - regroupe quatre études sur l'Ontario français : Jean-Pierre Pichette (Université Sainte-Anne), examine la sanction de l'aîné célibataire, une pratique qui a profondément marqué le rituel du mariage franco-ontarien; Simon Laflamme (Université Laurentienne) présente le nouveau visage de l'ambition de la jeunesse franco-ontarienne; Michel Bock (Université d'Ottawa) regarde des mouvements de jeunesse franco-ontariens du milieu du XXe siècle et la contribution de France Martineau (Université d'Ottawa) porte sur le français de la région du Détroit.
     

  • Ottawa, lieu de vie français discusses the urban
    changes and the ways in which Ottawa francophones
    began thinking about and building their city, from the
    1960s onwards, the ideas and actions of that period still
    shaping life in French Ottawa today. 
    Stemming from the Chantier Ottawa collaborative
    and interdisciplinary project, this book brings together
    over twenty researchers specializing in the history of
    francophone institutions in the national capital,
    its leaders, and its networks. It analyzes the growth and
    the characteristics of the French-speaking population
    throughout the years, its growing diversification, and
    the transformation of its living environments. 

    It brilliantly reconstitutes the events that have marked
    the recent history of Ottawa, describes the contexts in
    which these events took place and the conditions that
    made them possible. They contributors also reflect on
    the current and future impact of this history, both for
    Ottawa and throughout Ontario.Ottawa, lieu de vie français traite des transformations
    urbaines et des façons pour les francophones d'Ottawa
    de penser et de construire leur ville, à partir des années
    1960, creuset d'idées et d'actions qui moulent encore
    aujourd'hui la vie française de la capitale. 
    Issu du Chantier Ottawa, un projet collaboratif et
    interdisciplinaire, cet ouvrage magistral réunit des
    chercheurs qui s'intéressent à l'histoire des institutions
    francophones de la capitale, au profil de leurs
    dirigeants, à leurs réseaux. Il analyse la croissance et les
    caractéristiques de la population de langue française
    au fil du temps, sa diversification grandissante, et la
    transformation de ses milieux de vie. 

    Il reconstitue de main de maître les événements qui ont
    marqué l'histoire récente d'Ottawa, décrit les contextes
    dans lesquels ils se sont produits et les conditions qui
    les ont rendus possibles, et réfléchit à leur portée, tant
    immédiate que pour la suite des choses à Ottawa et
    ailleurs en Ontario.

  • La mobilité - la capacité à se déplacer ou à être déplacé - est un élément si omniprésent dans la vie moderne qu'elle est tenue pour acquise, presque imperceptible en raison de sa constante présence. Dans Mobilités culturelles - Cultural Mobilities, des chercheurs du Canada et du Brésil, écrivant en anglais et en français, s'interrogent sur l'impact et l'influence qu'a la mobilité sur les dynamiques culturelles au sein de leurs deux pays et entre eux. Explorant le mouvement - des gens, des idées et des créations culturelles - et les processus qui affectent ce mouvement, ils apportent de nouvelles perspectives sur la manière dont la mobilité structure les conditions culturelles contemporaines. Intrinsèquement interdisciplinaire, le volume s'appuie sur des contributions provenant entre autres des domaines de la géographie urbaine, des arts visuels, du cinéma, de la littérature, de la danse et du journalisme, soulignant la mobilité comme un domaine important de la recherche universitaire. Aussi intrinsèquement interculturel, il utilise une approche comparative Sud-Nord qui révèle les points communs et les différences entre les contextes canadien et brésilien. Mobilités culturelles - Cultural Mobilities propose une méthode pour l'étude de la mobilité en tant que force culturelle dans la société contemporaine.
    Mobility - the ability to move or be moved - is such a ubiquitous element of modern life that it is taken for granted, almost unnoticeable because of its constant presence. In Mobilités culturelles - Cultural Mobilities, scholars from Canada and Brazil, writing in both English and French, consider the impact and influence of mobility on cultural dynamics within and between their countries. Exploring movement - of people, ideas and cultural creations - and the processes that affect this movement, they provide new insights into how mobility shapes contemporary cultural conditions. Intrinsically interdisciplinary, the volume includes contributions from the fields of urban geography, visual arts, film, literature, dance and journalism, among others, highlighting mobility as an important area of scholarly enquiry.  Also intrinsically intercultural, it employs a South-North comparative approach that reveals the intersections and differences between the Canadian and Brazilian contexts. Mobilités culturelles - Cultural Mobilities charts a path for the study of mobility as a cultural force in contemporary society.

  • La déficience auditive a un impact considérable sur plusieurs aspects du développement de l'enfant, y compris sur les habiletés de communication, l'apprentissage scolaire, les habiletés sociales et, au final, la qualité de vie de l'enfant et de sa famille. Par le passé, la déficience auditive présentait des obstacles presque insurmontables. De nos jours, la technologie et les techniques d'intervention permettent de mieux répondre aux besoins des enfants ayant une perte d'audition, et donc de les aider à devenir des membres à part entière de la société. Le dépistage précoce et la technologie d'amplification auditive font en sorte que nous vivons à présent une période charnière dans le domaine de l'éducation des enfants ayant une surdité. Cette éducation nécessite tout de même une intervention spécialisée de la part d'une équipe de professionnels, et ce, en collaboration étroite avec les parents. 
    Compte tenu des approches novatrices dans le développement de méthodes d'apprentissage du langage verbal chez les enfants présentant des troubles de l'audition, la communauté internationale mise davantage sur la formation et le perfectionnement des professionnels. Appuyées par une équipe multidisciplinaire d'experts dans le domaine, les deux auteures abordent les principales problématiques médicales, technologiques, éducatives et sociales liées à ces troubles.

    - Ce livre est publié en français.

  • Les expressions politiques du Québec et du Canada donnent l'impression d'une quête identitaire perpétuelle. L'obsession du moi est passée du « je » au « nous ». Ce collectif pluridisciplinaire donne une portée philosophique et historique à la question du renouveau démocratique au Québec et au Canada. La tension entre les identités citoyennes et les identités des groupes exige l'émergence ou la renaissance d'un référent politique collectif et invite à la reformulation du credo identitaire, à la rénovation de l'héritage commun. Cet ouvrage examine la nature de ce mouvement de refondation et regarde comment le groupe est convié à participer à cet exercice de se nommer.

  • Les chercheurs en éducation oeuvrant en milieu minoritaire de langue française effectuent des démarches de recherche variées pour mieux comprendre les forces qui agissent sur leur communauté et pour répondre à ses besoins particuliers. Ce livre poursuit trois objectifs principaux: 1) permettre la diffusion de recherches portant sur l'éducation de langue française en milieu minoritaire ; 2) faire la promotion de la recherche portant sur l'éducation de langue française en milieu minoritaire ; 3) favoriser le développement de réseaux de personnes intéressées par des questions de recherche portant sur l'éducation de langue française en milieu minoritaire.

empty