FeniXX réédition numérique (Robert Laffont)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Aux frontières de la science-fiction et de l'épopée, Ortog est une singulière saga composée en deux parties, ici réunies pour la première fois. Une saga qui renoue étrangement, dans cet improbable univers du XXXe siècle, avec la tradition des bardes celtiques et que seul pouvait produire un poète formé à la science et fou d'aventures. Comme dans toutes les épopées, c'est le temps et la mort que va affronter Ortog, jeune berger de mégathériums devenu Chevalier-Naute. En compagnie du Maisonnier Jaral Kerr Jaral et du baron Zoltan Charles Henderson de Nancy, dans le tumulte des armes et du verbe, Ortog fera l'apprentissage de la vie, du combat et de l'espace, puis se lancera dans la quête d'un secret : celui du remède au mal qui emporte les humains et menace l'espèce. C'est un destin plus personnel que Ortog éprouve dans la seconde partie de la saga. Dévenu un héros, incapable d'accepter la mort de Kalla Karella, sa fiancée, survenue pendant sa longue absence, il va la rechercher par les voies de la science au pays de la mort. Nouvel Orphée, il rencontrera dans les ténèbres son destin. Ces deux romans ont solidement établi la réputation de Kurt Steiner, alias André Ruellan, dont l'oeuvre la plus récente, Tunnel , est parue dans "Ailleurs et Demain". Ils étaient depuis de longues années absolument introuvables.

  • "Debout dans le side-car d'une énorme moto verdâtre et cabossée, un être étrange mordait pour le moment avec appétit dans le chapelet de côtelettes cuites qu'il portait autour du cou... Seules des bêtes inconnues, voraces, et belles continuèrent leur vol de mort au-dessus d'un monde presque vide..." Dans la lignée de « Tous à Zanzibar » et du « Troupeau aveugle », Pierre Christin nous propose avec « Les prédateurs enjolivés », non pas un roman, ni un recueil de nouvelles, mais une chronique en ruine, une fresque lacunaire, écologique, politique et poétique qui part d'un futur proche pour aller se perdre, dans quelques millénaires, au terme de l'aventure humaine. Le prédateur, c'est l'homme. Avec férocité, rapacité, cruauté et même avec amour et humour, détruit son environnement, il change la nature. Et il s'entête, lutte ; survit, mute, se déglingue, se refait, bref s'enjolive. Pierre Christin, dont le ton prophétique et libre en surprendra beaucoup et en choquera quelques-uns, est aussi le scénariste de la célèbre bande dessinée « Valerian ».

empty