Gustave Flaubert

  • Flaubert écrit ici le roman « d'une fillette qui rêve à l'amour », en même temps qu'il dépeint cruellement la bêtise bourgeoise de ses contemporains.
    Lycée 2de et 1re : Le roman et le récit du XVIIIe au XXIe siècle

  • RésuméUn jeune provincial de dix-huit ans séduisant et plein de rêves vient faire ses études à Paris. De 1840 à 1867, il découvre le monde qui hésite entre la monarchie, la république et l'empire à travers une société en pleine convulsion, Sur son chemin, il rencontre le grand amour, Marie Arnoux, épouse d'un riche marchand d'art, dont il est éperdument amoureux et les contingences du plaisir,
    la Révolution et ses faux apôtres, l'art, la puissance de l'argent et de la bêtise, la réversibilité des croyances, l'amitié fraternelle et la fatalité des trahisons. C'est au contact de cette passion inactive et des contingences du monde qu'il fera son éducation sentimentale, qui se résumera pour l'essentiel à brûler, peu à peu, ses illusions.
    CONTEXTEFruit de trois essais de jeunesse de Flaubert (écrits en 1842 et 1845) le roman définitif, rédigé à partir de 1864 sera achevé en 1869. Ecrit dans une langue éblouissante et selon des règles narratives inédites, L'Education sentimentale, publiée en 1869, est peut-être le chef-d'oeuvre de Flaubert, son roman le plus abouti et le plus mystérieux. Roman d'apprentissage très largement autobiographique, L'Éducation sentimentale, malgré la critique négative lors de sa parution, est devenu depuis Marcel Proust, un livre de référence pour les romanciers du XXe siècle.

  • Après une enfance misérable, l'orpheline Félicité fait la rencontre d'un jeune homme qui lui demande en mariage. Le moment venu, l'amoureux n'est pas au rendez-vous : en fait, il s'est marié avec une autre ! Alors, Félicité décide de se dévouer à son travail de bonne et de savourer la vie avec tendresse.

    Cette histoire qui peut faire pleurer les âmes sensibles a été source d'inspiration pour le film « Un coeur simple » (2008), avec Sandrine Bonnaire et Marina Foïs.



    L'écrivain français Gustave Flaubert (1821-1880) a marqué la littérature universelle par la profondeur de ses analyses psychologiques et de son regard sur les comportements des individus et de la société de son époque. C'est possible d'observer l'intensité de son style dans ses plus grands récits comme « Madame Bovary » (1857), « Trois contes » (1877) et « L'Éducation sentimentale » (1869).

    Son oeuvre continue d'être une source d'inspiration pour de nombreuses adaptations cinématographiques, notamment les films « Madame Bovary » (2014), avec Mia Wasikowska et Ezra Miller, et « L'Éducation sentimentale » (1962) avec Jean-Claude Brialy.

  • Lors de ses vacances, un jeune homme timide contemple de loin la beauté d'une femme croisée sur la plage. Peu de temps après, il est introduit dans l'intimité de son ménage et découvre qu'elle est mariée ! Va-t-il avoir le courage d'avouer son amour ? Ou restera-t-il avec ses sentiments platoniques ?

    Ce roman est la première oeuvre littéraire de Flaubert qui, à dix-sept ans, écrit ses réflexions sur la passion, l'amour et la jeunesse.



    L'écrivain français Gustave Flaubert (1821-1880) a marqué la littérature universelle par la profondeur de ses analyses psychologiques et de son regard sur les comportements des individus et de la société de son époque. C'est possible d'observer l'intensité de son style dans ses plus grands récits comme « Madame Bovary » (1857), « Trois contes » (1877) et « L'Éducation sentimentale » (1869).

    Son oeuvre continue d'être une source d'inspiration pour de nombreuses adaptations cinématographiques, notamment les films « Madame Bovary » (2014), avec Mia Wasikowska et Ezra Miller ; « Un coeur simple » (2008), avec Sandrine Bonnaire et Marina Foïs ; et « L'Éducation sentimentale » (1962) avec Jean-Claude Brialy.

  • Salammbô

    Gustave Flaubert

    "Salammbô" is a historical novel by Gustave Flaubert in which he skillfully interweaved historical and fictional characters. Set in Carthage in the 3rd century BC, it describes the revolt of the mercenaries who had fought for Carthage during the First Punic War (261-241 BC) but hadn't received their money for it. Along with describing the bloody Carthaginian conflict, it also tells of the fictional love story between the beautiful Salammbô - the grand priestess of Tanith and daughter of Hamilcar - and Matho - the leader of the Libyan mercenaries.

    The indiscriminate violence and sensuality of the novel gave rise to a startling number of plays, operas, and film adaptations, including an unfinished opera by Modest Mussorgsky, a silent film by Pierre Marodon, and a play by Charles Ludlam.

  • Trois contes

    Gustave Flaubert

    Vers 1875, épuisé par le travail titanesque de toute une vie, les échecs et la ruine financière, Flaubert se jette dans la rédaction d'une trilogie de courts récits. Une fois de plus, la littérature, sa seule religion et sa seule maîtresse, le sauve. Pour l'impure Hérodias et La Légende de saint Julien l'Hospitalier, le jeune seigneur criminel du Moyen Âge, il remonte à son enfance, quand il contemplait leurs tristes exploits sur les vitraux de la cathédrale de Rouen.
    Le " coeur simple " est celui de Félicité, la servante normande usée dans l'esclavage domestique qui a reporté son besoin d'affection sur un perroquet nommé Loulou et dont la mort reste bouleversante. Ces Trois Contes, " écrits pour se délasser ", sont l'ultime chef-d'oeuvre de Flaubert, cet homme dont l'unique vocation était celle de l'art et de la beauté.

  • Bouvard et Pécuchet est un roman inachevé de Gustave Flaubert publié en 1881 à titre posthume. Présentation
    | Par un chaud dimanche d'été, près du bassin du port de l'Arsenal, sur le boulevard Bourdon, à Paris, deux promeneurs, Bouvard et Pécuchet, se rencontrent par hasard sur un banc public et font connaissance. Ils s'aperçoivent qu'ils ont eu tous deux l'idée d'écrire leur nom dans leur chapeau : « Alors ils se considérèrent. ». Tombés sous le charme l'un de l'autre, Bouvard et Pécuchet découvrent que non seulement ils exercent le même métier de copiste, mais qu'en plus ils ont les mêmes centres d'intérêts. S'ils le pouvaient, ils aimeraient vivre à la campagne...|
    |Source Wikipédia|

  • La tentation de saint antoine Nouv.

    Dans la Thébaïde, alors qu'il s'est retiré en haut d'une montagne, Saint Antoine est de nouveau soumis aux tentations démoniaques qui jadis le hantait. Visions de luxures ou rêves de pouvoir : voilà l'ermite torturé, rongé par le doute et les désirs refoulés qu'une lecture de la Bible attise...

    Inspiré du tableau de Bruegel le Jeune qu'il admire, Gustave Flaubert érige « l'oeuvre de toute sa vie » : un monument de la poésie en prose, doué d'une richesse picturale, remettant en question l'origine de la vie.



    L'écrivain français Gustave Flaubert (1821-1880) est un pilier de la littérature française. Il aura aussi marqué la littérature universelle de par la profondeur de ses analyses psychologiques et de son regard sur les comportements des individus et de la société de son époque. Il est possible d'observer l'intensité de son style dans ses plus grands récits comme « Madame Bovary » (1857), « Trois contes » (1877) et « L'Éducation sentimentale » (1869).

  • Après le volume des oeuvres de La Fontaine publié en 2017, " Bouquins " accueille, dans la série des grands classiques de notre littérature, la majeure partie de l'oeuvre romanesque de Gustave Flaubert.
    Ce volume rassemble les chefs-d'oeuvre d'un observateur implacable de la vie provinciale, des moeurs de la société de son temps, des grandeurs et misères du coeur humain. Le grand romancier côtoie ici le satiriste et le moraliste qui sut aussi tourner en dérision la bêtise de ses contemporains, leurs prétentions et leurs préjugés. Dans la préface qu'il consacre à cette édition, Michel Winock, auteur d'une magistrale biographie de Flaubert, apporte un éclairage passionnant sur l'ensemble de ces textes comme " contribution à l'histoire de leur époque ". Il montre à quel point l'exigence de l'écrivain lui imposait de concilier le souci du beau et celui du vrai dans le choix de ses personnages et l'analyse de leur caractère. C'est ainsi qu'Emma Bovary et Frédéric Moreau, dans L'Éducation sentimentale, sans parler de Bouvard et Pécuchet, sont devenus les archétypes d'une France bourgeoise et républicaine saisie par Flaubert avec ce souci primordial de " peindre le monde tel qu'il est " qui fait de lui le créateur du roman moderne.

  • Jeune homme éperdu de plaisirs, Julien aime plus que tout la chasse. La traque, la mise à mort lui plaisent. Rien ne suscite sa pitié. Mais le jour où un cerf lui annonce qu'il tuera ses parents, il prend peur et choisit l'exil, tel un nouvel OEdipe. Pourtant, remarqué par sa bravoure au combat, il épouse bientôt la fille de l'empereur. Le début d'une nouvelle vie ? Ce serait méconnaître le poids de la fatalité. La rédemption, dès lors, peut-elle être au bout du chemin ?

  • Le Dictionnaire des idées reçues est un ouvrage inachevé auquel Flaubert travailla en marge de son dernier roman Bouvard et Pécuchet, portant sur la bêtise. Ainsi, ce « non dictionnaire » propose une définition décalée et amusante de quelques centaines de mots et noms propres. Le ton ironique et sarcastique de cet ouvrage original certes nous fait sourire, mais nous pousse aussi à nous interroger sur les modes de nos aïeux et de nos contemporains.


  • NOUVELLE EDITION SEMI POCHE

    Toute sa vie, Gustave Flaubert a cultivé l'art de la formule, le goût du calembour et des sentences morales, des plus graves aux plus crues.
    Son pessimisme se traduit dans ces Pensées, comme dans le Dictionnaire des idées reçues, en un humour féroce n'épargnant personne, et surtout pas la société de son temps et ses bourgeois qu'il exécrait. Mais, derrière le misogyne impénitent et le moraliste iconoclaste, se dissimule un créateur unique dont la puissance d'évocation et la subtilité d'esprit n'ont guère d'équivalent dans notre histoire littéraire. Intemporel.
    " Vous ferez comprendre plus facilement la géométrie à une huître qu'une idée aux trois quarts des gens de ma connaissance. "
    " Faites-moi des grimaces dans le dos tant que vous voudrez : mon cul vous contemple. "


  • Salambo

    Gustave Flaubert

    Kartágo je plné hlucících lidí, kterí proudí ulicemi od rána do vecera, u vchodu do lázní se prodávají horké nápoje, kohouti kokrhají na strechách a vítají slunce, otroci behají s kosíky na hlavách a v chrámech bucí voli, kterí cekají na porázku. Takový je pohled na hrdé mesto v dobách prvních punských válek, kdy se príbeh odehrává. Zde zije krásná Salambo - dcera vojevudce Hamilkara. Kazdé noci vystupuje na terasu svého paláce a oddává se za svitu mesíce modlitbám. Z jejího klidu ji vsak vyvedou nepokoje, které se odehrávají mezi zoldnéri jejího otce. Vojáci, kterí se ze strany svého vudce cítí zneucteni a spatne zaplaceni, pocnou ruinovat dum svého bývalého velitele. Pri této roztrzce se poprvé setkává Salambo s Mathem. Po válkách zchudlé Kartágo spatne vyplatilo nájemné vojáky za jejich sluzby a vypovedelo je ze svých hradeb. Rozhorcení zoldnéri vsak znovu se vrací k bránám mesta - tentokrát jako neprátelé s mecem v ruce. I samotná Salambo je zapletena do konfliktu zneprátelených stran, kdyz k ní s sílenou touhou zahorí Matho - bývalý voják Kartága a nyní jeho smrtonosný neprítel. Kartágo - se stává mestem hodným politování.

  • "A Simple Soul" is a not so simple story about a French maid, who experiences the vicissitudes of life to its full extent. A story that serves as the inspiration behind Julian Barnes' "Flaubert's Parrot", the book excels in a perfect mixture of realism and psychological insights. Flaubert constructed a totally different protagonist compared to his earlier novels, teeming with corrupt and vile characters. The attention to detail, picturesque descriptions, and the loving attitude of Félicité makes this story a perfect read for any fan of beautiful prose and selfless acts of love and kindness.

  • Une nuit d'hiver, Jésus a rencontré Satan et ils ont dialogué. Qu'est-ce qu'ils ont bien pu se dire ?

    Les différentes représentations de la danse macabre font partie du folklore européen et de l'imaginaire occidental. Avec ce récit, Gustave Flaubert offre sa version de cette danse et présente ses considérations sur l'humanité et la religion.



    L'écrivain français Gustave Flaubert (1821-1880) a marqué la littérature universelle par la profondeur de ses analyses psychologiques et de son regard sur les comportements des individus et de la société de son époque. C'est possible d'observer l'intensité de son style dans ses plus grands récits comme « Madame Bovary » (1857), « Trois contes » (1877) et « L'Éducation sentimentale » (1869).

    Son oeuvre continue d'être une source d'inspiration pour de nombreuses adaptations cinématographiques, notamment les films « Madame Bovary » (2014), avec Mia Wasikowska et Ezra Miller, et « L'Éducation sentimentale » (1962) avec Jean-Claude Brialy.

  • First published in 1874, `The Temptation of Saint Anthony' is a novel which French author Gustave Flaubert worked on throughout his life. Inspired by the painting of the same name following a visit to Genoa in his youth, Flaubert became captivated by the picture and wrote a story inspired by it in three parts. The story centres around Saint Anthony who, living alone in the Egyptian desert, is visited by visions and temptations which he must resist. Full of philosophical and existential themes, this is an original and fascinating story by the famous French novelist.



    Gustave Flaubert (1821-1880) was a French novelist, best known for his scandalous novel `Madame Bovary'. Born in Rouen, Flaubert began writing at an early age. He moved to Paris to study law, where he met contemporaries such as Victor Hugo. First serialised in the Revue de Paris, `Madame Bovary' initially faced legal action from the government on the charge of immorality - but Flaubert was acquitted, and novel has since become perhaps his most popular and famous work. Other works include historical novel `Salammbo' and `A Sentimental Education' a novel which dealt with the difficulties of human aspiration. One of the most important European writers of the 19th century, Flaubert died in France in 1880.

  • Kuszenie 'swietego Antoniego Nouv.

    Przyklad literackiej syntezy form zawierajacy elementy dramatu, poematu i powie´sci. Flaubert pracowal nad nim ponad dwadzie´scia lat, utwór stanowi dzielo jego zycia. ´Swiety Antoni zostaje wystawiony na próbe. Na skutek oszalamiajacych wizji pelnych pokus pustelnik mierzy sie z zachwianiem pewno´sci co do wlasnej wiary i wiedzy. W barwnym korowodzie majaków przewijaja sie liczne bóstwa, potwory, fantastyczne stworzenia, a takze przedstawiciele rozmaitych wyzna´n, którzy opowiadaja o wlasnych wyobrazeniach na temat Boga i ´swiata duchowego.



    Gustave Flaubert (1821-1880) - francuski powie´sciopisarz, prekursor naturalizmu, jego ksiazki "Pani Bovary" i "Salambo" widnialy w indeksie ksiag zakazanych. Bywalec literackich salonów paryskich, na stale mieszkal w domu matki w Croisset. Poka´zny spadek po ojcu pozwolil mi rzuci´c studia prawnicze i odda´c sie bez reszty pisarstwu. Utrzymywal przyjacielskie relacje z najwiekszymi artystami swoich czasów, w jego towarzyskim gronie znajdowali sie m.in. Wiktor Hugo, Emil Zola, Iwan Turgieniew, George Sand.

  • Pendant sept ans, deux génies de la littérature, Flaubert et Maupassant, ont partagé une profonde amitié. Dans leur correspondance transparaît la bienveillance de l'aîné envers son cadet pour lequel il fut un véritable guide.Il existe une relation quasi filiale entre Flaubert et Maupassant. Le premier a 52 ans quand débute cette correspondance, le second 23 ans. Ils ne se quitteront plus jusqu'à la mort de Flaubert, en 1880. Ainsi, cette correspondance permet de suivre Flaubert dans les sept dernières années de sa vie et Maupassant dans ses sept premières années en littérature.
    Flaubert s'intéresse d'abord à lui parce qu'il est le neveu d'Alfred Le Poittevin, son ami d'enfance. De cette relation va naître une véritable amitié que traduit fidèlement ces lettres.
    Comme l'écrit la préfacière, " tous deux éprouvent du mépris pour la masse, l'esprit bourgeois, l'égalitarisme, le suffrage universel, la soutane ; et tous deux se délectent à la lecture des grands auteurs. La détestation de la médiocrité et l'amour de la littérature les réunissent ".
    Par certains côtés, Flaubert tient avec Maupassant le rôle que tenait George Sand avec lui, celui d'un " conseiller de vie " plus qu'un esthète. Cette correspondance est un morceau de vie partagé entre deux génies.

  • Réunies pour la première fois sous cette forme, les lettres entre Bouilhet et Flaubert dévoilent une relation artistique et amicale singulière entre ces deux hommes de lettres devenus comme des frères.Louis Bouilhet fut le complice, le frère élu de Flaubert, celui avec lequel il pouvait partager ce goût de la farce tonitruante, dans la plus pure tradition rabelaisienne. Il fut aussi son éminence grise, ce compagnon d'écriture qui entretint Flaubert dans une exigence littéraire soutenue, et c'est lui qui lui souffla l'idée de Madame Bovary. Leur correspondance croisée, publiée ici pour la première fois, se fait l'écho de cette connivence à la fois potache et hautement littéraire. Drôles, féroces, tonitruantes, brillantes, ces lettres portent la marque d'une de ces rares amitiés littéraires qui en font les héritiers de La Boétie et Montaigne, dans un registre plus facétieux, Bouilhet étant le témoin privilégié du gueuloir du Croisset. Elles permettent aussi de redécouvrir également l'oeuvre du " pauvre Bouilhet ", auquel Flaubert resta fidèle même après sa disparition prématurée. C'est indéniablement l'une des correspondances de Flaubert parmi les plus vivantes, les plus complices et les plus entraînantes.

  • Entre la Russie et la France, deux géants de la littérature échangent actualités de la vie littéraire, tourments d'écriture, mais surtout nouent une chaleureuse amitié.Il lui reste dix-sept ans à vivre lorsque Flaubert rencontre le plus français des écrivains russes, Ivan Tourgueniev. Leur première lettre date de 1863, et cette correspondance exceptionnelle durera jusqu'aux derniers jours de Flaubert.
    Exceptionnelle, en effet, parce que c'est un document irremplaçable sur le laboratoire intérieur de chacun des deux auteurs : ils livrent leurs doutes, leurs difficultés, les affres qu'ils traversent. Sans filtre ni prévention, car chacun sait que l'autre est un frère d'encre et de plume.
    C'est aussi un irremplaçable miroir de la vie intellectuelle, culturelle et politique : on voit défiler, peints et croqués avec une force de trait stupéfiante, les grands personnages de l'époque.
    Enfin, c'est le livre d'une amitié : les deux géants des Lettres correspondent, au sens le plus plein du terme. Ils échangent, se confient, s'épaulent et se critiquent. Ils nouent ensemble le plus subtil et plus exigeant des signes de ponctuation : le trait d'union.

  • L'une des plus belles correspondance de la littérature, vibrante de vitalité et d'esprit, entre deux écrivains majeurs.On n'imagine pas caractères plus dissemblables, conceptions de la vie plus différentes et rapports à la littérature plus divergents que ceux de George Sand et Gustave Flaubert.
    Pourtant, leur correspondance est l'une des plus belles qui soient et apporte un éclairage indispensable sur leurs oeuvres et leurs démarches artistiques. Son intérêt est multiple : tant pour l'histoire littéraire que pour la connaissance des idées philosophiques, esthétiques et politiques de l'époque. Cependant, elle est souvent réservée aux seuls spécialistes.
    Cette réédition de la correspondance croisée Sand/Flaubert essaye de la rendre plus abordable dans sa présentation, de telle sorte que le lecteur puisse naviguer dans les échanges épistolaires entre le " vieux troubadour " et le " chère maître " avec fluidité.
    Dans ces lettres se déploie une profonde amitié entre ces deux écrivains qui échangent sur leur art, les affres de l'écriture, leurs contemporains, les événements politiques de leur temps, leurs amis et familles comme sur les choses plus triviales de l'existence. Enthousiasme et dégoût, joie ou tristesse, colère ou allégresse, cette correspondance est vibrante de vitalité et d'esprit. Sa lecture s'avère à la fois passionnante et émouvante.

  • Pendant vingt ans, Flaubert et les frères Goncourt échangèrent des lettres extrêmement précieuses pour comprendre, certes, les " créatures " contradictoires, changeantes et vulnérables, mais surtout les grands artistes qu'ils furent tous trois." Qui révélera mieux que la lettre autographe la tête et le coeur de l'individu ? [...] Seule la lettre autographe sera le confessionnal où vous entendrez le rêve de l'imagination de la créature, ses tristesses et ses gaîtés, ses fatigues et ses retours, ses défaillances et ses orgueils, sa lamentation et son inguérissable espoir. "
    Par ces quelques lignes de la préface de leurs
    Portraits intimes du XVIIIe siècle les frères Goncourt, grands amateurs et collectionneurs d'autographes s'il en est, révèlent tout le prix qu'ils attachent aux correspondances.
    Et de fait, celle qu'ils échangèrent avec leur ami, maître et rival Flaubert au long d'une relation de vingt ans (1860-1880), se révèle, en écho et en opposition parfois à leur célèbre
    Journal, extrêmement précieuse pour comprendre, certes, les " créatures " contradictoires, changeantes et vulnérables, mais surtout les grands artistes qu'ils furent tous trois, artistes qui considéraient la littérature comme un véritable sacerdoce et se percevaient comme les derniers représentants d'un art " pur ", sacré, à l'abri du mercantilisme et de la " blague " moderne : " La pure littérature, le livre qu'un artiste fait pour se satisfaire, me semble un genre bien près de mourir. Je ne vois plus de véritables hommes de lettres, de sincères et honnêtes écrivains que Flaubert et nous " (
    Journal, 9 août 1868).
    Cette correspondance est aussi éminemment instructive (et complète en cela de façon irremplaçable le
    Journal) pour la connaissance du champ littéraire sous le Second Empire et la compréhension des sociabilités d'écrivains, penseurs et artistes.

empty