L'énigme du nénuphar, par Martin Hirsch

"Nous savons désormais des choses supplémentaires sur le virus. Nous savons par exemple que nous sommes contagieux plusieurs jours avant l'apparition des symptômes. Nous nous étions fondés avant cela sur l'idée que nous étions contagieux seulement quelques heures avant l'apparition des symptômes. Le silence du virus est redoutable, car si on ne sait pas qu'on est contagieux, on ne prend pas ses précautions : c'est tout l'intérêt du masque préventif. Martin Hirsh, le 29 août 2020 sur France Culture."
 

empty